ETF : pourquoi les gérants utilisent ce type de produits ?


SPDR, la plateforme d'ETF (exchange traded fund) contrôlé par le groupe State Street Global Advisors (SSGA), a interrogé 186 gestionnaires de fonds dans le monde à la fin de l'année dernière. Au total, 83% des gérants questionnés sont déjà investis sur des ETF, aussi appelés trackers. Ces produits visent à reproduire la performance d'un indice ou d'une classe d'actifs.

placement, opcvm

Cette enquête permet de faire le point sur l’intérêt des allocataires d’actifs professionnels pour ces solutions d’investissement mal connues des particuliers. Ces derniers utilisent les ETF pour trois raisons principales : la liquidité, le faible coût (entre 0,15% et 0,6%) et l’accès à certains marchés.

Comment les utilisent-ils ? Un peu plus de la majorité des gérants (52%) utilise les ETF pour des expositions tactiques à des marchés spécifiques. Il faut entendre par marché spécifique, des places financières peu accessibles telles que les pays émergents ou bien des matières premières peu traitées (café, coton). Un sur cinq (20%) se sert des trackers comme des allocations secondaires et 17% comme cœur de portefeuille. Les gérants investissent via des trackers principalement pour accéder aux marchés actions, aux matières premières et aux marchés émergents. A noter que les sélectionneurs de fonds (64%) déjà investis sur les pays émergents utilisent massivement les trackers pour allouer une partie de leur actif sur ces zones.

Comment va évoluer cette consommation d’ETF ? Plus de la moitié (55%) des interrogés prévoient d’augmenter leur exposition aux trackers au cours des trois prochaines années et 46% ont l’intention de réaliser cette augmentation au cours des 12 prochains mois.

Ce produit très utilisé aux Etats-Unis par les particuliers est cantonné en Europe aux investisseurs institutionnels. Olivier Paquier, responsable des ventes SPDR ETF pour la France, estime qu’il est nécessaire « d’éduquer l’investisseur » en mettant en avant « le faible coût de gestion des ETF » et leur « importante liquidité ». SPDR ETF mise massivement sur l’Europe pour accélérer son développement. La société a notamment lancé 23 ETF en un an avec succès puisqu’elle enregistre de très bon niveau de collecte depuis le début de l’année 2012.