ETF – Trackers : « rendement » et « pays émergents » sont les grands thèmes de 2012 (SSGA)


SPDR ETF, la plateforme de fonds indiciels cotés (ETF) de State Street Global Advisors (SSGA) estime que les deux thématiques à privilégier en 2012 sont le rendement et les pays émergents dans son rapport « 2012 ETF & Investment Outlook : Taking Aim at 2012 ».

placement, coffre

Scénario prudent

« Nos perspectives d’investissement pour 2012 sont prudentes en raison de la crise de la dette européenne. Cependant, le secteur des ETF est bien positionné pour poursuivre la croissance entamée ces dernières années, le marché continuant à se familiariser avec les avantages que présentent ces produits », relève Kevin Quigg, responsable mondial, ETF Strategy & Consulting chez State Street Global Advisors.

Les analystes de SPDR ETF anticipent dans leur scénario de base un maintien des taux d’intérêt bas tout comme une faible évolution du dollar. Selon eux, les marchés financiers pourraient rester volatiles et fortement corrélés. Toutefois, en raison de divergences dans la croissance économique, certains pays ou régions pourraient voir une certaine dispersion des rendements.

Produits de taux et pays émergents

Dans ce contexte, la plateforme considère que les investisseurs pourraient rechercher des secteurs moins cycliques dans les marchés développés et se tourner vers les marchés émergents pour la croissance. Dans un environnement de taux bas, ils seraient également plus susceptibles d’augmenter leur rendement, via des opportunités en actions ou en produits de taux à revenu fixe, comme les obligations. Par ailleurs, en cas de rechute de la croissance, « le potentiel de l’assouplissement quantitatif supplémentaire serait favorable pour l’or », souligne la société.

En 2011, le secteur des trackers, aussi appelés ETF, a atteint en Europe le montant de 210 milliards d’euros d’actifs sous gestion, dont 13 milliards d’euros de nouveaux actifs. Les investisseurs du Vieux continent se sont tournés vers des stratégies de taux, de dividendes mais aussi vers des ETF liés aux actions des marchés développés. Les américains ont également conservé leur enthousiasme pour les ETF. Pour la première fois de son histoire, le secteur dépasse désormais les 1000 milliards de dollars aux Etats-Unis.