Finance éthique : SPEAR permet d’investir sur des projets socialement responsables


La Société pour une épargne activement responsable (SPEAR) se présente comme la « première plateforme française permettant aux épargnants de choisir la destination exacte de leur argent » parmi un choix de projets éthiques. SPEAR entend ainsi concrétiser un double objectif : allier la transparence de l'utilisation des fonds et la réalisation de projets socialement responsables grâce au crowdfunding, littéralement le financement par la foule.

placement, social, spear

« Conciliez votre épargne et vos valeurs ». Ce message signé de la Société pour une épargne activement responsable (SPEAR) semble assez fidèle aux intentions de ce nouvel intermédiaire dans le monde de la finance « éthique ». Société anonyme coopérative à capital variable, SPEAR propose aux épargnants de placer leurs fonds dans des projets socialement responsables comme l’agrandissement de locaux d’une entreprise d’insertion professionnelle, l’investissement d’un agriculteur en vue de réduire ses émissions de gaz à effet de serre ou encore financer un créateur de mode éthique. Bénéficiant du statut d’intermédiaire en opération bancaire (IOB) et de l’agrément préfectoral d’entreprise solidaire, cet établissement promet aux particuliers de nombreux avantages fiscaux et une rentabilité garantie, en plus de l’assurance d’investir dans un projet répondant à « des problématiques environnementales, sociales ou culturelles ».

Partenariat avec le Crédit Municipal de Paris

Utilisant les facilités d’Internet, le financement des porteurs de projet se déroule en plusieurs phases. Après la validation de la viabilité économique et de l’aspect éthique du projet par la société SPEAR, l’épargne est collectée auprès des particuliers qui peuvent souscrire au minimum 100 euros de parts sociales de la coopérative SPEAR pour le projet de leur choix. Ce financement s’inspire en cela du crowdfunding (financement par la foule), qui fait appel à un grand nombre de personnes investissant des montants limités. SPEAR transfère ensuite ces fonds auprès de son partenaire CMP-Banque, filiale bancaire du Crédit Municipal de Paris, qui « s’engage à financer le projet choisi par l’épargnant à un taux plus attractif que celui du marché ». Une fois le projet validé et le financement trouvé, l’épargnant est tenu au courant de l’avancement du projet par l’emprunteur.

Avantages fiscaux

Investir dans un projet éthique via SPEAR accorde également de nombreux avantages financiers et fiscaux. C’est en effet le Crédit Municipal de Paris, par l’intermédiaire de CMP-Banque, qui endosse le risque de défaut. L’épargnant ne sera donc pas affecté en cas de difficulté de l’emprunteur à rembourser les fonds prêtés.

De plus, le placement dans un projet socialement responsable, qui rapporte des intérêts de parts sociales d’ « environ 2% par an », selon SPEAR, peut ouvrir droit à des déductions fiscales sur différents impôts. Ainsi, une déduction de 18% de l’impôt sur le revenu, de 50% sur l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) du montant investi est accordée au prêteur. Ces arguments semblent déjà séduire les investisseurs puisque la plateforme Internet de SPEAR, en ligne depuis janvier, a permis la collecte de 260.000 euros, « permettant de remplir le besoin de financement de son premier projet », se réjouit la société dans un communiqué. SPEAR entend d’ores et déjà financer trois nouveaux projets…

En savoir plus
>> Le Crédit Municipal de Paris (Ma Tante) lance deux nouveaux produits d’épargne solidaire