Financement participatif : le crowdfunding double en 2015


Les plateformes de financement participatif ont collecté près de 300 millions d'euros en 2015 selon l'association Financement participatif France. Plus encore que les autres secteurs du crowdfunding, le prêt a vu son activité décoller pour atteindre 197 millions d'euros.  

Le crowdfunding double encore la mise en 2015

Le succès du crowdfunding ne se dément pas. En 2015, pas moins de 296,8 millions d’euros ont été collectés par 66 plateformes de financement participatif en France selon le Baromètre du crowdfunding 2015 réalisé par Compinnov pour l’association Financement participatif France.

Près de 200 millions d’euros de prêts

Parmi les trois familles du financement participatif, le prêt aux entreprises et aux particuliers tire tout particulièrement son épingle du jeu. A 196,3 millions d’euros, la collecte sur les 27 plateformes de crowdlending recensées a plus que doublé par rapport à 2014, en hausse de 122% sur un an. Une nouvelle fois, le site de prêts aux particuliers Prêt d’Union caracole en tête des acteurs du marché, avec 130 millions d’euros de nouveaux crédits octroyés en 2015, contre 76 millions en 2014. « Pour 2016, nous visons 250 millions d’euros », explique à Toutsurmesfinances.com Charles Egly, co-fondateur de la plateforme qui devrait se lancer en Italie dans les mois qui viennent.

L’investissement au capital d’entreprises, ou crowdequity, qui a réuni 50,3 millions d’euros (+98%) et le don, avec une collecte de 50,2 millions d’euros (+31%), arrivent loin derrière le prêt participatif.

1 million de financeurs nouveaux en 2015

Si le profil des crowdfunders ne change pas d’une année sur l’autre, leur nombre ne cesse d’évoluer. Le président de Financement participatif France, Nicolas Lesur, évoque ainsi 1 million de nouveaux contributeurs en 2015, ce qui porte le total des personnes ayant participé à une opération de crowdfunding à 2,3 millions. De nouveaux crowdfunders qui ont permis de financer 17.775 nouveaux projets en 2015.

Limite relevée à 5.000 euros pour le prêt ?

L’essor du financement participatif dans l’Hexagone, bien aidé par l’encadrement des activités des plateformes depuis le mois d’octobre 2014, pourrait encore s’accélérer dans les mois à venir. Nicolas Lesur demande aux pouvoirs publics de « relever les seuils de prêt rémunéré sur les plateformes ». Actuellement fixé à 1.000 euros, il pourrait augmenter à 5.000 euros, permettant selon le président d’Unilend de donner un « accès aux personnes aisées » à ce type d’opérations. Une demande qui sera sans doute discutée par l’association et le ministre de l’Economie Emmanuel Macron lors des Assises de la finance participative, le 29 mars prochain à Bercy.

Pour aller plus loin sur le crowfunding
Fortuneo/SmartAngels : premier partenariat grand public pour le crowdfunding
Les prêts sur Unilend éligibles à l’avantage fiscal