Fiscalité de l’épargne : le PS prône la suppression du prélèvement libératoire


Le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) sera-t-il supprimé en 2012 ? C'est ce qu'envisage le Parti socialiste (PS) dans son projet de programme présidentiel pour 2012.

Le PS entend en effet « soumettre les revenus du capital au barème de l’impôt sur le revenu – ce qui signifie la suppression du prélèvement libératoire ».

Le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) permet à un contribuable de ne pas être assujetti au barème progressif de l’impôt sur le revenu pour ses produits de placement (comptes sur livrets, dividendes d’actions, comptes à terme, PEL de plus de 12 ans, coupons, primes et plus-values de remboursement d’obligations, etc.).

Depuis le 1er janvier 2011, le taux du PFL est passé à 19% contre 18% auparavant.