Fortuneo/SmartAngels : premier partenariat grand public pour le crowdfunding


La banque en ligne Fortuneo a annoncé le lancement d'un partenariat avec la plateforme de financement de start-ups et de PME SmartAngels à partir du 19 janvier 2016. Cette première dans l'univers du crowdfunding vise à faciliter la souscription de titres de sociétés non cotées par le grand public.  

SmartAngels s’allie à Fortuneo pour faire décoller le crowdfunding

Les clients de Fortuneo disposent d’une nouvelle opportunité pour diversifier leurs investissements. Depuis le mardi 19 janvier 2016, les 365.000 clients de la filiale du Crédit Mutuel Arkéa ont accès à l’offre de SmartAngels, une des principales plateformes de crowdfunding en capital (crowdequity). Objectif pour le directeur de Fortuneo France Grégory Guermonprez : « Permettre à nos clients d’investir utile en ligne et en direct dans des PME françaises grâce à la plateforme de référence. »

Ce partenariat répond à « une attente des consommateurs », explique le dirigeant de la banque en ligne. « L’investissement dans les PME non cotées est un phénomène déjà présent. Nos clients veulent donner un sens à leur investissement », avance Grégory Guermonprez.

Depuis leur espace personnel, les usagers de Fortuneo peuvent désormais être redirigés directement vers le portail de SmartAngels et accéder à l’offre de titres de PME et de start-ups présente sur le site. Outre l’investissement dans le non coté, naturellement attirant car potentiellement porteur de fortes plus-values, les souscripteurs bénéficient d’une fiscalité favorable grâce aux mécanismes de défiscalisation dédiés à l’investissement en direct dans des petites et moyennes entreprises.

Accès aux avantages fiscaux facilité

Les titres proposés à la souscription sont en effet éligibles aux enveloppes fiscales du plan épargne en actions (PEA) et du PEA-PME, qui octroient une exonération d’impôt sur les plus-values après cinq ans de détention. Par ailleurs, l’investissement en direct alloue une réduction d’impôt sur le revenu de 18% dans la limite de 50.000 euros (100.000 euros pour un couple) ou une réduction d’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) à hauteur de 50%, pour un maximum de 90.000 euros investis.

« Extrêmement compliquée aujourd’hui » selon le président-fondateur de SmartAngels Benoît Bazzocchi, l’inscription des titres non cotés au sein d’un PEA ou d’un PEA-PME sera facilitée dans le cadre de ce partenariat. Alors que les échanges nombreux entre la banque, l’entreprise financée, le client et la plateforme ralentissent considérablement le processus, Benoît Bazzocchi se réjouit d’une avancée majeure : « Désormais, les mécanismes d’inscription sont directement pré-remplis sur notre plateforme, avec des schémas types de signature électronique. »

Accélérateur d’activité pour le crowdfunding

Une évolution majeure dans le secteur des Fintechs pour le dirigeant de SmartAngels, qui souligne « un gain de temps pour tout le monde : le client, Fortuneo et SmartAngels ». Ajouter à cela la gratuité de l’inscription des titres non cotés sur un PEA, un PEA-PME ou un compte-titres, ordinairement facturée 300 euros par Fortuneo, l’avantage est évident pour le client.

Les usagers de la banque en ligne ne devraient pas être les seuls gagnants. Avec le vivier de clients de Fortuneo, Benoît Bazzocchi espère « un impact sectoriel » pour le crowdfunding. « Si la demande augmente, SmartAngels pourra accroître son offre », anticipe-t-il.

Pour en savoir plus sur SmartAngels
Allianz accompagne ses clients sur SmartAngels