Gameloft entre au SBF 120, composition du CAC 40 inchangée


Nyse Euronext, opérateur de la Bourse de Paris, a annoncé l'entrée des actions Gameloft dans l'indice SBF 120. La composition du CAC 40, indice-phare du marché parisien, n'est pas modifiée.

gameloft, fr0000079600, jeux

Les actions Gameloft vont entrer dans la composition de l’indice SBF 120 à partir de la séance de Bourse du lundi 23 septembre 2013. Cette incorporation à l’indice représentatif de l’évolution des 120 principales valeurs de la Bourse de Paris a été décidée jeudi 5 septembre par le Conseil Scientifique des Indices (CSI) à l’occasion de la révision trimestrielle des indices, a annoncé Nyse Euronext, l’opérateur de la place de marché parisienne. Cette entrée est la seule évolution notable des grands indices, la composition du CAC 40 étant inchangée depuis la sortie du titre Alcatel-Lucent en décembre 2012, remplacé par Gemalto (cartes à puces et sécurité numérique).

 

Du côté des small caps (petites capitalisations), le CSI a décidé d’intégrer les actions de Toupargel Groupe (distribution de surgelés à domicile) et Docks des Pétroles d’Ambès (stockage de produits pétroliers) dans les indices CAC Small et CAC Mid & Small.

 

Bond du cours de bourse de plus de 25% depuis le 1er janvier 2013

Gameloft est un éditeur de jeux pour téléphones mobiles, smartphones (iPhone, Android), tablettes tactiles et TV connectées, dont le titre le plus connu est le jeu de course autoimobile Asphalt. Il est présidé par son fondateur Michel Guillemot, frère du PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, autre success story française du jeu vidéo. Coté en Bourse depuis juin 2000, le groupe a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 208,3 millions d’euros en croissance de 26,8% par rapport à l’année précédente, pour un résultat net de 9 millions en recul de 51,5%. Gameloft anticipe pour 2013 des revenus compris entre 235 et 240 millions d’euros, soit entre 13 et 15% de hausse.

 

Selon son cours de Bourse au 6 septembre 2013 (en séance), la valeur grimpe de plus de 28% depuis le début de l’année à 6,79 euros. Sur cette base, le titre est valorisé 22 fois son bénéfice net 2014 par action (BNPA) et 3,3 fois son actif net. Compte tenu de sa capitalisation boursière actuelle (un peu plus de 550 millions d’euros), la société pourrait être éligible au PEA-PME, enveloppe de détention de valeurs capitalisées moins d’un milliards d’euros qui sera disponible à partir de 2014.

 

Codes de l’action Gameloft :
– NYSE Euronext : GFT.PA, fr0000079600
– Bloomberg: GFT FP
– Reuters: GLFT.PA