Groupama AM mise sur l’investissement socialement responsable (ISR)


Dans un contexte de gestion active concurrentiel en France, Groupama AM a décidé d'opérer en 2012 plusieurs choix stratégiques en particulier d'élargir à l'ensemble de sa gamme de fonds une approche d'investissement socialement responsable (ISR) mais également de recentrer son éventail d'OPCVM.

placement, bourse, groupama, isr

En 2011, Groupama AM, société de gestion de la mutuelle éponyme, a subi une décollecte nette de 1,9 milliard d’euros, pendant que le marché des fonds de droit français enregistrait 82,1 milliards d’euros de retraits nets selon Europerformance-Six Telekurs notamment sur les OPCVM monétaires. Antoine de Salins, directeur des gestions chez Groupama, juge pour sa part le marché français de la gestion active « saturé » et « hyperconcurrentiel », s’appuyant sur les 192 milliards d’euros de rachats enregistrés entre 2006 et 2011. A contrario, la société de gestion a été marquée par une collecte ISR (investissement socialement responsable) de 490 millions d’euros, jugée « exceptionnelle » par Antoine de Salins.

Dans cet environnement, Groupama AM a opté pour des changements stratégiques, notamment en accélérant l’intégration des critères ESG (environnemental, social et gouvernance) à l’ensemble de sa gestion. Elle va également mettre en place une fonction de « reporting investissement responsable » coordonnée par l’ingénierie financière et développer une fonction d’engagement actionnarial pour « augmenter le dialogue avec les dirigeants d’entreprise ».

Au sein même de la gestion, Groupama AM a décidé de modifier en profondeur sa gamme en diversifiant les univers d’investissement, en particulier sur le compartiment obligataire (high yield, covered, monétaire à court terme, dette émergente) et en concentrant la gamme actions avec une priorité à l’Europe. Par ailleurs, pour acquérir des techniques de gestion, la société n’écarte pas l’idée d’effectuer de nouveaux partenariats stratégiques comme celui signé avec DPA Invest.