« Il fallait protéger le pouvoir d’achat du Livret A »


VIDEO - Pierre Moscovici a confirmé la baisse du taux du Livret A au 1er août 2013, en chute de 0,5 point à 1,25%. Néanmoins, pour le ministre de l'Economie, le pouvoir d'achat du Livret A est maintenu.

Pierre Moscovici-livretA-placements

 

 

C’est désormais officiel, le taux de rémunération du Livret A passera bien de 1,75% à 1,25% au 1er août 2013. Le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, l’a annoncé jeudi 18 juillet lors d’une conférence de presse tenue à Bercy.

 

Pierre Moscovici a donc pris en compte les recommandations de Christian Noyer, le directeur de la Banque de France, qui préconisait un coup de pouce du gouvernement sur le taux d’intérêt du produit d’épargne préféré des Français. En effet, si la formule de calcul établie en 2008 avait été appliquée à la lettre, le taux aurait chuté à 1%.

A l’issue de la conférence, Pierre Moscovici, accompagné pour l’occasion par la ministre du Logement Cécile Duflot, a estimé qu’il fallait « invoquer les circonstances exceptionnelles, pour protéger le pouvoir d’achat du Livret A ».
Le ministre a insisté sur le caractère « populaire » de ce livret d’épargne qui « concerne énormément de Français ». « C’est pourquoi le gouvernement souhaite que la collecte reste très élevée », a ajouté le ministre.

 

Pierre Moscovici semblait donc optimiste quant à l’avenir du Livret A. Néanmoins, avec un taux historiquement bas, pas sûr que les Français continuent à placer leurs économies sur ce livret d’épargne.

 

A lire sur le même sujet : La baisse du taux d’intérêt du Livret A fait du bruit sur Twitter