Indice CAC PME : changements de composition au 1er juillet 2014


L’indice CAC PME va de nouveau connaître de profondes modifications à l’occasion de sa révision trimestrielle au 1er juillet 2014. La composition de l’indice des PME-ETI éligibles au PEA-PME va faire l’objet de six entrées et d’autant de sorties. Le secteur de la santé va tout particulièrement faire les frais de cette mise à jour : deux sociétés biotechnologiques (Nicox, Transgène), le laboratoire homéopathique Boiron, le concepteur du cœur articifiel Carmat et l’équipementier Sartorius Stedim sortent de l’indice. Il en va de même pour le fabricant de pulvérisateurs Exel Industries qui est évincé tout juste trois mois après son entrée.

A l’opposé, Albioma et Haulotte, sortis au 1er avril, font leur retour au sein du CAC PME. Les quatre autres entrants sont Inside Secure, Nanobiotix, Gaussin et Actia.

L’indice déjà remanié au 1er avril dernier en raison de doutes sur l’éligibilité de certaines valeurs moyennes au PEA PME, telles que Metropole TV (groupe M6), Rémy Cointreau, EutelSat et Canal Plus.

Composé de 20 à 40 valeurs, l’indice CAC PME sert d’indice de référence de performance pour certains fonds spécialisés éligibles au PEA PME. La société de gestion Lyxor AM s’en est servi pour lancer en avril 2014 le premier tracker indexé sur l’indice CAC PME.

> Les valeurs entrantes
Actia Group (Compartiment C)
Albioma (Compartiment B)
Gaussin (Alternext)
Haulotte Group (Compartiment B)
Inside Secure (Compartiment C)
Nanobiotix (Compartiment C)

> Les valeurs sortantes
Boiron (Compartiment B)
Carmat (Alternext)
Exel Industries (Compartiment B)
NicOx (Compartiment B)
Sartorius Stedim Biotech (Compartiment A)
Transgene (Compartiment B)