Introduction en Bourse : Biophytis, une biotech spécialiste des maladies liées à l’âge


La société de biotechnologie s'introduit sur Alternext Paris afin de financer ses programmes de recherche. Objectif : mettre au point des médicaments contre deux maladies dégénératives liées au vieillissement et pour lesquelles il n'existe aucun traitement à l'heure actuelle.  

biophytis-ipo

Dernière ligne droite pour l’introduction en Bourse de Biophytis. Dans quelques heures, la période de souscription à l’opération réalisée sur Alternext, sera clôturée, à 18 heures précises. La levée de fonds de 15,7 millions d’euros envisagée vise à financer les deux programmes de recherche les plus avancés de la société de biotechnologies francilienne dans deux pathologies associées au vieillissement de la population, la dégénérescence maculaire et dégénérescence musculaire, appelée sarcopénie.

Traitement d’origine naturelle puis par synthèse chimique

Ciblant des maladies sans traitement disponibles à ce jour, les candidats-médicament entrent en phase 2b (le cycle de recherche pharmaceutique compte trois phases, la troisième étant préalable à la demande d’autorisation de mise sur le marché ou AMM) au deuxième semestre 2015. Pour chaque indication thérapeutique, la société développe deux générations, l’une basée sur le développement d’une molécule dérivée de principes actifs naturels et l’autre issue de la production par synthèse chimique du composé.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de cécité chez les plus de 50 ans et toucherait une vingtaine de millions de personnes dans le monde, selon la biotech. Maculia, le premier candidat-médicament développé par Biophytis doit permettre de traiter la DMLA sèche, la plus fréquente – elle touche 80% des patients souffrant de DMLA – mais évolue lentement tandis que DMLA humide (20 % des cas) est une forme plus grave qui entraîne une baisse rapide de la vision conduisant à une perte de la vision centrale en quelques semaines à quelques années.

De son côté, Sarcob, second candidat-médicament du portefeuille de produits de Biophytis, vise à traiter la dystrophie (altération) musculaire liée à l’âge, particulièrement présente chez la population obèse. Cette pathologie entraîne des risques de chutes et donc de fractures, et favorise les maladies cardio-vasculaires. La sarcopénie concernerait 50 millions de personnes dans le monde. Pour contrer la perte de muscles provoquée par la sarcopénie, la société a identifié un mécanisme d’action qui stimule l’augmentation de la masse musculaire et diminue le stockage de tissu graisseux.

Accords de licence en 2017 et 2018

Quatre familles de brevets protègent chacun de ses deux médicaments. Biophytis en a l’exploitation exclusive. Elle détient ce portefeuille de brevets en copropriété avec l’université parisienne de Pierre et Marie Curie (UPMC), mais il est issu de programmes de collaboration impliquant de multiples partenaires académiques, comme l’Institut de Cardiométabolisme et Nutrition ou l’Institut de la Vision.

Grâce aux levés, la biotech espère mener à bien ses phases 2b en vue de décrocher un accord de licence avec un grand groupe pharmaceutique, en 2017 pour Sarcob et en 2018 pour Maculia. Ses médicaments pourraient alors être commercialisés à grande échelle. Dans ce cas, l’entreprise percevrait des revenus selon un modèle assez classique dans le cadre d’accords avec les « big pharma » : paiement d’avance (upfront payment), paiements en cas de franchissement d’étapes de développement (milestones payment) et redevances (royalties) si le produit arrive sur le marché, dont une partie minoritaire reviendrait aux instituts publics partenaires. Soit 10% pendant la période de développement de phase 2 et 5 à 6% au-delà.

En cas de succès de l’introduction en Bourse, la société se valoriserait à 42,3 millions d’euros post-opération, sur la base du milieu de fourchette de la fourchette indicative du prix de souscription, soit 7,05 euros.

Pour en savoir plus sur les cotations en Bourse
Introduction en Bourse : à quoi sert votre investissement ?

 

Biophytis : modalités de l’introduction en Bourse

Marché de cotation

Euronext Paris – Alternext

Codes de l’action

Mnémonique : ALBPS
Code ISIN : FR0012816825

Fourchette de prix indicative

6 – 8,10 euros par action (prix médian : 7,05 euros)

Nature de l’opération

Augmentation de capital (15,7 M€ en milieu de fourchette)

Nombre de titres émis

Entre 2.230.000 et un maximum de 2.825.719 actions ordinaires nouvelles à émettre

Eligibilité des titres

PEA, PEA PME, ISF-PME

Calendrier de l’IPO

Vendredi 26 juin 2015 : visa de l’AMF sur le prospectus
Lundi 29 juin 2015 : ouverture de l’offre
Mardi 7 juillet 2015 : clôture de l’offre pour les particuliers à 18 heures (guichets de banque et achats par Internet)
Mercredi 8 juillet 2015 : résultat de l’offre, exercice éventuel de la clause d’extension et 1ère cotation sur Alternext Paris
Vendredi 10 juillet 2015 : règlement-livraison des actions
Lundi 13 juillet 2015 : début des négociations
Vendredi 7 août : date limite d’exercice de l’option de surallocation