Introduction en Bourse : Inventiva lève 48 millions d'euros lors de son IPO

Partagez

Inventiva, jeune société biopharmaceutique basée à Dijon, a réalisé sa première levée de fonds à l'occasion de sa cotation sur la Bourse de Paris. Son objectif, poursuivre le développement de ses principaux candidats médicaments dans le domaine de la fibrose, notamment IVA337 pour le traitement de la Nash, maladie hépatique chronique dite du « foie gras », très répandue aux Etats-Unis.

IPO inventiva pharma

 

Spin-off de la Big Pharma Abbott, héritage du laboratoire Fournier à Daix près de Dijon

Créée en octobre 2011, Inventiva est une société biopharmaceutique issue d'un spin-off (scission) du géant pharmaceutique américain Abbott auprès duquel il a racheté, en août 2012 la plateforme de recherche et développement des laboratoires Fournier, ancien n°4 de l'industrie pharmaceutique en France, basée à Daix près de Dijon. Ces actifs comportent 12.000 m² de laboratoires, une chimiothèque de 240.000 molécules, un portefeuille de candidats médicaments. Cet ensemble a permis à Inventiva de générer du chiffre d'affaires dès ses débuts.

Dans ce cadre, Inventiva a bénéficié d'une subvention exceptionnelle de 96 millions d'euros sur 5 ans de la part d'Abbott, dont 3,1 millions restent à percevoir d'ici le 10 avril 2017 au lancement de l'introduction en Bourse. Toutefois, ce financement non dilutif arrive à son terme. L'introduction en Bourse sur Euronext Paris vise à en prendre le relais, tout en contribuant à développer la notoriété institutionnelle de la société.

Inventiva, une société biopharmaceutique atypique

Dès l'origine, Inventiva s'est spécialisée dans le traitement des fibroses, altérations des tissus entraînant une perte progressive des fonctions des organes.

Inventiva présente une combinaison de caractéristiques rares, par rapport à la plupart des sociétés biopharmaceutiques ou de biotechnologies au moment de leur introduction en Bourse :
- Inventiva réalise un chiffre d'affaires récurrent dans le cadre de prestations de recherche avec le groupe américain AbbVie (autre spin-off d'Abbott, parmi les plus grands laboratoires mondiaux)
- La société dispose d'une infrastructure de découverte de médicaments et d'équipes conséquentes (plus de 100 personnes) en interne
- Inventiva n'a jamais réalisé d'augmentation de capital, avant la levée de fonds réalisée à l'occasion de l'IPO
- Par conséquent, son capital est co-détenu par ses deux cofondateurs Frédéric Cren (PDG) et Pierre Broqua (directeur scientifique) à hauteur de 99,93% au moment de l'introduction en Bourse. Souvent, les dirigeants sont minoritaires pour ce type de société.
- La société est parvenue à générer plus de 2 millions d'euros de trésorerie en 2016, alors que les sociétés biopharmaceutiques ont pour habitude de consommer du cash. Elle dispose de 24,8 millions de cash au 31 décembre 2016
- Inventiva a, outre son pipeline de traitements en cours de développement, conclu des partenariats pluriannuels, avec deux laboratoires de renom : AbbVie, notamment dans le domaine du psioraris modéré à ? sévère et Boehringer-Ingelheim dans le domaine de la fibrose idiopathique pulmonaire (maladie chronique et mortelle, caractérisée par la dégradation progressive des fonctions pulmonaires) avec des paiements d'étapes liés à des jalons scientifiques pouvant atteindre 170 millions d'euros, hors royalties. Des paiements d'étape auprès de ces deux partenaires sont attendus par le management en 2017.

IVA337, candidat médicament phare dans deux indications

Avec son candidat médicament IVA337, Inventiva utilise un mécanisme d'action original au niveau intracellulaire en activant les récepteurs nucléaires impliqués dans la régulation du métabolisme cellulaire et de la fibrose. « IVA337 présente une activité anti-fibrotique sur plusieurs organes », souligne Pierre Broqua.

IVA337 est actuellement en phase de développement clinique IIb :
- pour le traitement de la sclérodermie diffuse (SSc), maladie orpheline mortelle touchant la peau et plusieurs organes (poumons, cœur, système digestif et reins). La molécule développée par Inventiva a obtenu le statut de médicament orphelin pour ce traitement par les agences du médicament européenne (en octobre 2014) et américaine (FDA) en mars 2015.

- pour le traitement de la Nash, maladie hépatique chronique dite du « foie gras », avec 30 millions d'adultes atteints aux Etats-Unis, un marché potentiel évalué entre 35 et 40 millions de dollars pour lequel il n'existe aucun traitement sur le marché à ce jour. Genfit (société cotée sur Euronext) dispose d'un candidat médicament GFT 505/Elafibranor en phase III (dernière avant la mise sur le marché) sur cette indication, avec une autre approche thérapeutique. Le recrutement du 1er patient (225 au total) est prévu durant ce mois de février 2017 avec une comparaison vs placébo et administration de doses différentes dans deux groupes de patients.

Succès de la levée de fonds

Inventiva a levé environ 48 millions d'euros, tenant compte de l'exercice partiel d'une des deux rallonges (clause d'extension), au prix de 8,50 euros par titre.  En cas d'exercice intégral de l'option de surallocation, le montant levé pourrait atteindre 50,4 millions d'euros (contre 62 millions d'euros maximum en haut de fourchette initialement).

L'opération bénéficiait d'engagements de souscription à hauteur de 35 millions d'euros de fonds spécialisés dans les sciences de la vie, représentant 72,9% du montant brut de l'augmentation de capital :
- Biotechnology Value Fund (Etats-Unis) pour 15 millions d'euros
- Perceptive (Etats-Unis) pour 4 millions d'euros
- Novo A/S (Danemark) pour 10 millions d'euros
- Financière Arbevel (France) pour 6 millions d'euros

Objectifs de l'IPO et de la levée de fonds

Les fonds levés seront consacrés à plus de 80% pour financer jusqu'à la fin du premier semestre 2019 :
- la poursuite du développement clinique du programme IVA337 pour le traitement de la Nash et de la SSc jusqu'à la fin des études cliniques de phase IIb en Europe. Pour ces programmes, Inventiva vise un partenariat avec un grand laboratoire qui mènera les études de phase III en Europe et aux Etats-Unis.

- la poursuite du développement clinique de l'IVA336, traitement par voie orale des MPS (maladies génétiques rares) qui entraînent pour les enfants touchés l'accumulation de molécules complexes dans les tissus et un ensemble de symptômes invalidants (retard de croissance malformations osseuses et articulaires, altération de la vue, de l'audition...). Il n'existe pour l'heure aucun traitement curatif contre les MPS de type I, II et VI, seulement quelques options thérapeutiques visant à améliorer la qualité de vie des patients et à ralentir l'évolution de la maladie. Le début de la phase clinique I/II devrait commencer pour la MPS VI à partir du deuxième trimestre 2017. Inventiva pourrait choisir de commercialiser elle-même le produit, compte tenu du nombre limité de patients et d'hôpitaux à visiter.

Le solde de la levée de fonds doit être alloué au développement du portefeuille préclinique d'Inventiva.

Prix et modalités de l'introduction en Bourse d'Inventiva

La note d'opération a fait l'objet d'un visa de l'AMF (Autorité des marchés financiers) le 1er février 2017. Les modalités de l'IPO sont les suivantes :

Marché de cotation

Euronext Paris - Compartiment C

Codes de l'action

Mnémonique : IVA
Code ISIN : FR0013233012

Prix / cours d'introduction

8,50 € par titre (fourchette indicative : entre 8,50 à 9,75 € par action)

Capitalisation boursière au prix de l'IPO

Environ 133 millions d'euros (151 millions d'euros si le prix avait été fixé à 9,13 euros par action, en milieu de fourchette).

Nature de l'opération

Augmentation de capital. Une tranche minimum de 10% est réservée aux particuliers dans le cadre de l'offre

Nombre de titres émis

5.651.240 actions nouvelles (avant exercice éventuel de l'option de surallocation).

Eligibilité des titres

PEA, PEA PME, compte-titres

Calendrier de l'IPO

2 février 2017 : ouverture de la période de souscription
Lundi 13 février 2017 : clôture de l'offre à 17 heures pour les ordres de souscription aux guichets de banque et à 20 heures pour les ordres de souscription passés en ligne
Mardi 14 février 2017 : fixation du prix et résultat de l'offre
Mercredi 15 février 2017 : début des négociations des actions sous la forme de promesses d'actions
Jeudi 16 février 2017 : règlement-livraison des titres
Vendredi 17 février 2017 : début des négociations des actions sur Euronext
16 mars 2017 : date limite d'exercice de l'option de surallocation

En savoir plus sur les IPO

Introduction en Bourse : où va votre argent ?

 

Réseaux Sociaux