Introductions en Bourse : pourquoi une vague d’IPO à Paris début 2014


Depuis quelques jours, les lancements d'introductions en Bourse se succèdent. Des cotations de small caps directement liées à l'afflux d'épargne issu du lancement du PEA PME mais aussi à un retour des émetteurs sur le marché. Le mouvement pourrait durer plusieurs années.

ipo-introduction-bourse

 

A chaque jour son introduction en Bourse ou presque… Paris n’avait pas été à pareille fête en matière de cotations de nouvelles sociétés sur le marché depuis bien longtemps. Après un début d’année 2014 timide, marqué par les entrées des Toques Blanches du Monde au Marché Libre le 15 janvier puis de Crossject et GTT (Gaztransport et Technigaz) en février, le rythme des IPO (acronyme d’introduction en Bourse en anglais) s’est soudainement accéléré depuis la mi-mars.

IPO largement sursouscrites

McPhy Energy a ouvert le bal en bouclant son opération en fanfare avec une demande près de neuf fois supérieure à l’offre de titres, un prix fixé en haut de fourchette et un plus haut en séance le 25 mars à 11,60 euros pour sa première séance de Bourse, finalement clôturée sur un bond de 26%. Puis les opérations se sont enchaînées en l’espace de quelques jours, celles de trois sociétés de biotechnologies (Oncodesign, Genticel, Genomic Vision) puis de trois sociétés innovantes, chacune dans leur registre : SuperSonic Imagine (appareils d’échographie haut de gamme), Fermentalg (biotechnologie industrielle) et AwoX (objets connectés). La première de la série, Oncodesign, a d’ailleurs annoncé le succès de la sienne vendredi 28 mars 2014. Résultat, Euronext anticipe une à deux introductions par jour à partir du 4 avril.

Une recrudescence qui ne doit rien au hasard : elle intervient quelques jours après la publication au Journal Officiel du décret d’application du PEA PME, qui a donné le coup d’envoi des investissements au capital des PME via cette nouvelle enveloppe à fiscalité préférentielle dotée de 75.000 euros maximum par titulaire. « Je vois dans le PEA PME une opportunité de financer des boîtes nouvelles, des technologies nouvelles, des métiers nouveaux par le biais des introductions en Bourse », estime Robert de Vogüé, PDG d’Arkeon Finance. Charles Henri d’Auvigny, président de la F2iC (Fédération des Investisseurs Individuels et des Clubs d’investissement) confirme : « Il y a une certaine appétence des particuliers. Le PEA PME peut être une occasion pour le plus grand nombre pour investir directement dans les PME », estime-t-il.

Eric Forest, patron d’Enternext, la filiale d’Euronext dédiée à la promotion de la Bourse auprès des PME-ETI, corrobore cette embellie. « Le flux d’introductions en Bourse est réel aujourd’hui, il y a une vraie accélération depuis le dernier trimestre 2013. Rien que sur les PME-ETI, on a un pipeline (projets d’opérations, NDLR) que les équipes d’Euronext n’ont pas vu depuis au moins 10 ans. »

Mouvement de fond jusqu’en 2020

Ce redémarrage des introductions en Bourse est aussi la manifestation d’une rencontre entre l’offre et la demande. « Une vague géante est en train de déferler en Europe, constate Cédric Chaboud, nouveau PDG de la société de gestion SPGP et gérant du fonds Skylar Origin, spécialisé dans les IPO. Il existe en Europe une liste de plus de 200 opérations prêtes à sortir. Les portes sont ouvertes, on est parti pour plusieurs années de résorption de cette liste d’attente d’introductions en Bourse qui est un vecteur de performances [boursières] très important. » Le mouvement va-t-il perdurer ? Eric Forest fait tout pour et Cédric Chaboud en est certain. « C’est un mouvement de fond sur les années 2014-2020 », estime le gestionnaire de portefeuille, jugeant le mouvement de transfert de flux de capitaux des obligations vers les actions durable dans un contexte de taux bas. En France, la prochaine salve d’introductions en Bourse est prévue au mois de juin, avant l’été. Si les conditions de marché restent favorables.

 

A lire sur le thème des IPO
– Interview de A. Molinié, PDG de AwoX : « 40 pays couverts en 2016 grâce à l’introduction en Bourse »