Investir en actions, un acte risqué mais nécessaire pour les Français


 

Une majorité de Français estime que l’investissement dans les actions constitue une démarche risquée. Selon un sondage OpinionWay pour Actionaria-Infopro, 78% des Français et 91% d’ « investisseurs actifs »* jugent que cet acte présente un danger.

Parallèlement, 59% des Français considèrent que l’investissement en actions est une source de capitaux nécessaire aux entreprises et 47% qu’il est utile au bon fonctionnement de l’économie. Chez les investisseurs actifs, ces taux grimpent respectivement à 94% et 92%. « La culture économique se forge petit à petit chez les épargnants », avance Charles-Henri d’Auvigny, directeur général délégué d’OpinionWay.

Cette culture nouvelle se traduit dans les comportements d’épargne des Français. Seulement 61% des Français et 36% des investisseurs actifs mettent en avant la sécurité des placements comme premier critère de choix pour investir dans les nouveaux dispositifs d’épargne (création du PEA PME, d’une Bourse des PME ou d’un nouveau contrat d’assurance vie, « Euro Croissance »). « Les investisseurs actifs ont anticipé le fait qu’ils prennent des risques », explique notamment le président de la Fédération des investisseurs individuels et des clubs d’investissement, qui note que 36% de ces épargnants plébiscitent les avantages fiscaux de ces placements.

Enfin, plus d’un Français sur deux (54%) juge que la création d’un PEA PME est utile pour le fonctionnement de l’économie hexagonale. Ce taux grimpe même à 68% chez les investisseurs actifs.

*Sondage réalisé auprès de 1.000 Français selon la méthode des quotas et de 327 investisseurs se rendant au salon Actionaria, qui se tiendra les 22 et 23 novembre prochains.

 

Sur la même thématique
Placements : les Français reprennent goût au risque en 2013