iShares envahit également le marché obligataire avec deux nouveaux ETF


iShares, le leader mondial des fonds indiciels cotés (ETF ou aussi appelé trackers), commercialise deux ETF en France afin d'offrir une exposition aux obligations d'entreprises européennes hors financières : iShares Barclays Euro Corporate Bond ex-Financials et iShares Barclays Euro Corporate Bond ex-Financials 1-5.

placement, epargne, ishares

La société iShares, détenue par la société de gestion américaine Blackrock, renforce sa gamme obligataire. « Lancés en septembre 2009 sur la Bourse de Londres, ces deux produits ont rencontré un vif succès et présentent un encours de près de 1,5 milliard d’euros » précise ishares dans un communiqué. En 2011, ces deux fonds ont réalisé une collecte nette de plus de 700 millions d’euros en Europe, auxquels s’ajoutent 400 millions d’euros depuis le début de l’année (au 21 février 2012).

Deux nouveaux fonds indiciels

Le tracker iShares Barclays Capital Euro Corporate Bond ex-Financials est un ETF à réplication physique domicilié à Dublin et conforme à la directive OPCVM qui vise à répliquer la performance de l’indice Barclays Capital Euro Corporate ex-Financials Bond. Cet indice comprend plus de 700 titres notés « Investment grade » (bonne qualité) en euro provenant exclusivement d’émetteurs industriels et de sociétés de services collectifs. Cet indice fait partie de l’univers Barclays Capital Euro Aggregate Index.

L’ETF iShares Barclays Capital Euro Corporate Bond ex-Financials 1-5 est un ETF à réplication physique domicilié à Dublin et conforme à la directive OPCVM qui vise à répliquer la performance de l’indice Barclays Capital Euro Corporate ex-Financials 1-5 year. Cet indice comprend plus de 400 titres notés « Investment grade » libellés en euro. Seules les obligations d’une maturité comprise entre un et cinq ans sont incluses dans l’indice, qui fait partie de la famille d’indices Barclays Capital Euro Corporate ex-Financials Bond.

Actuellement, les sociétés de fonds indiciels multiplient les lancements de trackers obligataires. Par exemple, Pimco et Source ont lancé un ETF sur le compartiment obligataire High Yield (haut rendement) à court terme. « Dans le contexte actuel de faible rendement, nous avons décidé de lancer ces deux nouveaux ETF sur le marché français afin de répondre à la forte demande des investisseurs pour les obligations d’entreprise mais avec une exposition au secteur financier limitée, ce dernier représentant près de 50 % de l’ensemble du marché européen des obligations entreprises », explique dans un communiqué David Benmussa, directeur d’iShares en France.