L’action Carrefour pénalisée à la Bourse de Paris


Confrontée à une avalanche de résultats d'entreprises mitigés, la Bourse de Paris a clôturé la séance du 28 juillet 2016 dans le rouge. Le CAC 40 cède 0,59%, à 4.420,58 points. Carrefour et Renault sont à la traîne, tandis que Danone prend la tête de l'indice.

Le CAC 40 recule après des résultats d'entreprises mitigées

La valeur du 28 avril 2016 : Carrefour

Le distributeur juge « raisonnable » le consensus des analystes pour un résultat opérationnel courant, à taux de change stables, de 2,47 milliards d’euros en 2016, rapporte Reuters. Une prévision inférieure à celle de 2,50 milliards d’euros formulée en avril par ce consensus.

Le cours de Bourse chute de 5,49%, à 22,40 euros, malgré des ventes organiques en hausse de 2,9% au premier semestre, à 40,55 milliards d’euros, et une croissance de 5,3% du bénéfice opérationnel courant. Carrefour termine lanterne rouge du CAC 40.

Renault revoit à la baisse sa prévision de croissance pour le marché mondial

L’action du constructeur automobile recule de 4,34% en Bourse, à 76,13 euros, après avoir revu à la baisse sa prévision de croissance pour le marché mondial en 2016, désormais attendue à 1,7% contre une hausse de 2% anticipée en avril.

La marque au losange a par ailleurs fait part de bons résultats semestriels, avec un chiffre d’affaires en progression de 13,5% et une marge opérationnelle représentant 6,1% de ses revenus, en amélioration de 1,2 point par rapport au premier semestre 2015. La valeur Renault finit avant-dernière du CAC 40.

Danone confirme ses prévisions annuelles

Le leader mondial du yaourt affiche au premier semestre 2016 un chiffre d’affaires en progression de 3,8% en données comparables, à 11,05 milliards d’euros. Le résultat net part du groupe a plus que doublé pour s’établir à 880 millions d’euros. La direction a confirmé ses objectifs annuels et à moyen terme. Le titre grimpe de 3,39%, à 67,93 euros, et l’action Danone caracole en tête du CAC 40.

Total compte dépasser son objectif d’économies en 2016

Le pétrolier a annoncé que son objectif annuel d’économies de 2,4 milliards d’euros sera dépassé. Son résultat net ajusté a chuté de 33% sur les six premiers mois de l’année, pour tomber à 3,81 milliards d’euros. Cette contreperformance est liée au recul des cours du pétrole et à des marges de raffinage en retrait. Le titre cède 0,47%, à 42,49 euros.

EDF aurait trouvé un accord pour céder 49% de RTE

L’énergéticien a trouvé un accord pour vendre 49% de sa filiale RTE (Réseau de transport d’électricité) à la Caisse des dépôts et consignations (CDC), selon Le Monde. L’opération se ferait sur la base d’une valorisation de l’ensemble de l’entreprise autour de 8,5 milliards d’euros, selon Le Figaro.

L’ouverture du capital de RTE s’inscrit dans un programme de cessions d’actifs d’environ 10 milliards d’euros d’ici à 2020 pour réduire l’endettement d’EDF et financer ses projets, comme celui d’Hinkley Point en Grande-Bretagne. Cet investissement, évalué à 18 milliards de livres, soit près de 22 milliards d’euros, doit être validé ce jeudi par le conseil d’administration. Gérard Magnin, un des membres du conseil, a présenté sa démission ce matin pour s’opposer au projet. La valeur lâche 0,99%, à 11 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG