L’action CGG plombée par une dette jugée trop élevée

Partagez

La Bourse de Paris clôture quasiment à l'équilibre, le CAC 40 grappillant 0,03%, à 4.900,64 points. Les actions CGG et Genfit font le grand écart au sein de l'indice SBF 120.

Le CAC 40 franchit le seuil des 4.900 points


La valeur du 5 janvier 2017 : CGG

L'entreprise parapétrolière a indiqué qu'elle comptait entamer des discussions avec ses créanciers pour restructurer sa dette jugée trop élevée dans un environnement de marché difficile, qui risque de continuer à peser sur son volume d'activités en 2017.

Pour faciliter les échanges avec l'ensemble des parties prenantes, le géophysicien envisage la nomination d'un mandataire ad hoc, si les prêteurs concernés l'acceptent. Au 31 décembre 2016, sa dette nette devrait s'établir à près de 2,315 milliards de dollars. Le titre plonge de 12,85%, à 12,48 euros, et finit lanterne rouge de l'indice SBF 120.

Airbus : Qatar Airways remplace sa commande d'A320neo par des A321neo

Qatar Airways a décidé de modifier sa commande à l'avionneur européen de quelque 80 A320neo, rapporte Reuters. La compagnie qatarie souhaite à la place des A321neo, des appareils monocouloirs plus grands, a déclaré son directeur général Akbar al Baker. Depuis décembre 2015, elle a refusé de prendre livraison d'au moins quatre A320neo, estimant que les moteurs avaient des problèmes de performance. Le titre Airbus s'adjuge 1,89%, à 64,60 euros, et prend la deuxième place du CAC 40.

Genfit profite de l'intérêt porté à des maladies comme la NASH

L'action de la société biotechnologique est soutenue par le relèvement de l'objectif de cours de l'analyste financier Kepler Cheuvreux, de 34 à 48 euros. Elle profite également de l'intérêt porté par la société britannique Tiziana Life Sciences à un produit avec un potentiel dans les maladies inflammatoires, dont la NASH pour laquelle Genfit développe le traitement Elafibranor. Le titre bondit de 5,42%, à 23,71 euros, et caracole en tête de l'indice SBF 120.

Michelin lance une émission obligataire

Le fabricant de pneumatiques va lancer une émission d'obligations convertibles remboursables uniquement en numéraire et arrivant à échéance en 2022. D'un montant minimal de 400 millions de dollars, soit environ 380 millions d'euros, l'opération pourra être portée à 500 millions de dollars en cas de forte demande et d'exercice intégral de la clause d'extension. Le cours de l'action lâche 0,63%, à 104,65 euros.

Rémy Cointreau rachète le Domaine des Hautes Glaces

Le producteur de spiritueux a fait l'acquisition de 100% du capital du Domaine des Hautes Glaces. Cette ferme-distillerie de montagne, située dans les Alpes françaises, élabore des whiskys single malt. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. La valeur engrange 0,35%, à 80,82 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG

 
 

Réseaux Sociaux