L’action EDF portée par le report de l’arrêt du réacteur Civaux 1

Partagez

A la veille d'une réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et à deux jours de l'investiture de Donald Trump, la Bourse de Paris s'inscrit dans le rouge. Le CAC 40 recule de 0,13%, à 4.853,40 points. L'électricien EDF profite de l'autorisation de l'ASN de reporter l'arrêt du réacteur 1 de la centrale de Civaux.

La Bourse de Paris clôture en léger repli


La valeur du 18 janvier 2017 : EDF

En raison de la vague de froid, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a autorisé l'électricien à reporter l'arrêt d'un réacteur nucléaire programmé pour des contrôles sur son générateur de vapeur, rapporte l'AFP. L'opérateur public devra stopper l'activité du réacteur numéro 1 de Civaux, dans la Vienne, « au quinzième jour » après le redémarrage du réacteur 2 de cette même centrale (prévu le 3 février) et au plus tard le 17 mars 2017.

Le ministère de l'Energie avait appuyé la demande d'EDF en raison « des risques pour la sécurité d'alimentation électrique de la zone Nord-Ouest » en cas de froid intense, précise l'agence de presse. Le titre grimpe de 3,33%, à 9,30 euros, et s'affiche en tête de l'indice SBF 120.

Sanofi peut commercialiser le Suliqua sur le marché européen

Le laboratoire pharmaceutique a reçu le feu vert de la Commission européenne pour la commercialisation de Suliqua, utilisé dans le traitement du diabète de type 2 de l'adulte. Déjà approuvé et disponible dans les officines depuis le 4 janvier aux Etats-Unis, ce produit doit être lancé dans les différents pays de l'Union européenne à partir du deuxième trimestre 2017. Le titre prend 0,50%, à 76,50 euros.

Nexans décroche un contrat de 180 millions d'euros au Royaume-Uni

Le fabricant de câbles a remporté un contrat de 180 millions d'euros auprès de l'énergéticien britannique ScottishPower Renewables. Le groupe français est chargé de relier à la côte le champ éolien offshore d'East Anglia One, situé en mer du Nord.

Ce parc, dont l'achèvement est prévu en 2020, comprend 102 éoliennes qui doivent alimenter un demi-million de foyers en électricité. Nexans doit installer deux câbles sous-marins tripolaires de 85 km de long, intégrant la fibre optique, à partir de l'été 2018. La valeur gagne 1,27%, à 53,46 euros.

Havas : l'éventualité d'un rachat par Vivendi dope le cours de Bourse

Le titre de l'agence de communication est de nouveau soutenu par la rumeur d'un rachat par Vivendi. Selon BFM TV, Vincent Bolloré « a pris ses dispositions » pour que le groupe de médias et de divertissement, dont il détient 20,6%, absorbe dès le mois d'avril Havas, dont il possède 60% du capital.

Cela présenterait un double avantage pour le groupe Bolloré. En échangeant ses actions Havas contre des titres Vivendi, il monterait au capital de la société française, propriétaire de Canal + et d'Universal Music, sans verser un euro. Et il n'aurait plus à comptabiliser la dette d'Havas, de 95 millions d'euros nets, dans ses comptes. La valeur Bolloré s'adjuge 0,25%, à 3,60 euros, tandis que l'action Havas engrange 0,47%, à 8,50 euros.

Pierre & Vacances affiche des revenus en progression

Le gérant de villages de vacances et de résidences de tourisme a fait part de revenus en progression de 8,9% au premier trimestre de son exercice 2016-2017, à 290,9 millions d'euros. A périmètre constant, l'entreprise affiche une croissance de 8,3%. Compte tenu de ce niveau d'activité et des réservations à date, la direction anticipe une hausse du chiffre d'affaires au premier semestre par rapport aux six premiers mois de l'exercice 2015-2016. Le cours de Bourse engrange 4,58%, à 41,78 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG

 

Réseaux Sociaux