L’action l’Oréal monte en bourse, dopée par les ventes aux Etats-Unis


Le CAC 40 évolue de nouveau dans le rouge. L'indice phare de la Bourse de Paris cède encore 0,78%, à 4.377,46 points, à quatre jours de l'élection présidentielle américaine. L'Oréal et LafargeHolcim profitent de leurs bons résultats. Ubisoft et JCDecaux font le grand écart au sein du SBF 120.

La Bourse de Paris clôture la semaine dans le rouge

La valeur du 4 novembre 2016 : L’Oréal

Le leader mondial des cosmétiques a fait part d’un chiffre d’affaires de 6,15 milliards d’euros au troisième trimestre 2016, en croissance de 5,6% en données comparables. Le groupe a notamment profité du dynamisme de l’Amérique du Nord, où ses ventes ont progressé de 7,5%, à 1,76 milliard d’euros, alors que l’environnement en France « reste très morose », a souligné le PDG Jean-Paul Agon dans un communiqué.

Sur les neuf premiers mois de l’année, les revenus de la société se sont améliorés de 4,7%, toujours en données comparables, à 19,05 milliards d’euros. Le cours de l’action L’Oréal grimpe de 2,17%, à 165,10 euros, et prend la première place du CAC 40.

LafargeHolcim améliore son résultat opérationnel

Le cimentier a enregistré un résultat opérationnel retraité des éléments non récurrents en hausse de 10,5% au troisième trimestre, à 1,69 milliard de francs suisses, soit environ 1,56 milliard d’euros. L’entreprise franco-suisse maintient ses objectifs annuels et prévoit des synergies additionnelles d’au moins 550 millions de francs suisses en 2016. Le cours de Bourse s’adjuge 1,56%, à 47,56 euros, et LafargeHolcim s’installe en tête du CAC 40.

EDF revoit encore à la baisse sa prévision de production nucléaire

Pour la deuxième fois en moins de deux mois, l’électricien a revu à la baisse son objectif de production nucléaire pour 2016, désormais anticipé entre 380 et 390 térawatts-heure (TWh), contre 378 à 385 TWh auparavant. L’opérateur public a également ajusté sa prévision d’excédent brut d’exploitation (Ebitda), attendu entre 16 et 16,3 milliards d’euros, contre une fourchette de 16,3-16,6 milliards précédemment. Le titre chute de 3,24%, à 9,78 euros.

Ubisoft relève son objectif de résultat opérationnel

L’éditeur de jeux vidéo a relevé son objectif de résultat opérationnel pour l’exercice 2016-2017, désormais compris entre 230 et 250 millions d’euros, contre 230 millions auparavant. Au premier semestre, ses ventes ont progressé de 35,7%, à 281,4 millions d’euros. Le management a néanmoins revu à la baisse sa prévision annuelle de chiffre d’affaires, attendu entre 1,61 et 1,67 milliard d’euros, contre 1,7 milliard précédemment. La valeur décolle de 8,56%, à 31,52 euros, et caracole en tête de l’indice SBF 120.

JCDecaux prévoit un chiffre d’affaires en repli au quatrième trimestre

Le spécialiste de la communication sur mobilier urbain a réalisé un chiffre d’affaires de 792,7 millions d’euros au troisième trimestre, en hausse de 3,8% dont 1,5% en organique. La direction anticipe toutefois une baisse de 2% des revenus à périmètre et taux de change constants au quatrième trimestre. Une décélération de l’activité qui aura « un impact négatif » sur la marge opérationnelle. Le titre dévisse de 9,79%, à 24,34 euros, et finit lanterne rouge du SBF 120.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG