L’action LafargeHolcim plombée par des objectifs 2018 revus à la baisse


La Bourse de Paris évolue à la baisse sous les effets mitigés de la hausse du dollar, favorable aux valeurs exportatrices mais qui pèse sur le cours des matières premières. Le CAC 40 abandonne 0,52%, à 4.504,35 points. L'action LafargeHolcim finit parmi les dernières sociétés de l'indice.

Le CAC 40 finit la semaine au-dessus de la barre des 4.500 points

La valeur du 18 novembre 2016 : LafargeHolcim

Le cimentier franco-suisse a indiqué anticiper un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 7 milliards de francs suisses (environ 6,54 milliards d’euros) en 2018, grâce à des réductions de coûts supplémentaires s’élevant à 200 millions de francs. Le groupe visait néanmoins un Ebitda d’au moins 8 milliards de francs suisses précédemment.

Il prévoit en outre de proposer un dividende d’un montant de 2 francs suisses par action lors de l’assemblée générale de mai 2017, contre 1,5 franc l’année dernière. La direction a enfin annoncé un programme de rachats d’actions d’un montant maximal de 1 milliard de francs suisses sur les deux prochaines années. Le titre lâche 1,72%, à 50,29 euros.

Vivendi réalise un emprunt obligataire de 600 millions d’euros

Le groupe de médias et de divertissement a placé avec succès auprès d’investisseurs institutionnels un emprunt obligataire d’un montant de 600 millions d’euros. D’une durée de sept ans, les titres de créance émis sont assortis d’un coupon de 1,125%. L’opération doit permettre à la société dirigée par Vincent Bolloré d’allonger la maturité moyenne de sa dette obligataire à 4,5 ans. Le cours de l’action cède 3,93%, à 18,36 euros, et Vivendi finit dernier du CAC 40.

CGG : Gilbert Dupont abaisse son objectif de cours

La valeur du géophysicien dévisse de 7,02%, à 13,12 euros, alors que Gilbert Dupont a abaissé son objectif de cours à seulement 19 euros, contre une valorisation de 34,2 euros auparavant. Le courtier a pris cette décision en raison de résultats inférieurs à ses attentes au troisième trimestre et d’un lent redémarrage des investissements. Le groupe parapétrolier finit lanterne rouge de l’indice SBF 120.

Capgemini bénéficie des déclarations de son directeur général sur Trump

Le directeur général de la société de services numériques, Paul Hermelin, a déclaré que les clients américains estimaient la future administration Trump favorable aux affaires, lors d’une conférence organisée par la banque d’investissement américaine Morgan Stanley, rapporte Les Echos. Le titre s’adjuge 1,24%, à 76,59 euros.

Faiveley Transport affiche une perte nette au premier semestre

L’équipementier ferroviaire a fait part d’une perte nette de 33,1 millions d’euros au premier semestre de son exercice 2016-2017, en raison notamment de charges non récurrentes liées à son rachat en cours par le groupe américain Wabtec. Le chiffre d’affaires s’affiche quant à lui en repli de 2,3%, à 520,5 millions d’euros. Le cours de Bourse abandonne 0,10%, à 99,35 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG