L’action Solocal s’envole en Bourse après les annonces du groupe


La Bourse de Paris redémarre à la faveur de commandes de biens durables meilleures que prévu aux Etats-Unis et d'un rebond des cours du pétrole. Le CAC 40 prend 0,77%, à 4.432,45 points. Le projet de restructuration financière de Solocal séduit les investisseurs.

La Bourse de Paris rebondit

La valeur du 28 septembre 2016 : Solocal Group

Le spécialiste de la communication locale a repris sa cotation après la finalisation des modalités de son projet de restructuration financière. La direction prévoit de réduire la dette à 400 millions d’euros d’ici 2018, contre 1,164 milliard d’euros actuellement, avec une charge supplémentaire d’intérêts de 10 à 20 millions d’euros par rapport au plan stratégique présenté en août.

Pour contenter ses actionnaires et limiter la dilution de leur participation, Solocal propose « en lieu et place d’une attribution de bons de souscription d’action (BSA) à un prix d’exercice de 1,5 euro, une attribution d’actions gratuites », à raison d’une par action détenue. Le cours de Bourse de l’ex-PagesJaunes s’envole de 11,59%, à 2,82 euros.

Vivendi fait l’objet de poursuites des deux côtés de l’Atlantique

La société de communication et de divertissement conserve une provision de 100 millions d’euros dans ses comptes après la confirmation en appel d’une condamnation en class action aux Etats-Unis. « Le montant des dommages déterminés aux termes du jugement est d’environ 50 millions de dollars », a précisé le groupe de Vincent Bolloré, qui analyse les possibilités d’un nouvel appel ou d’une requête en révision auprès de la Cour suprême. L’entreprise française fait l’objet d’une plainte en nom collectif d’actionnaires, qui l’accusent d’avoir trompé les investisseurs sur sa santé financière au début des années 2000.

Par ailleurs, le conseil d’administration de Mediaset a donné son feu vert à la poursuite de la procédure initiée contre Vivendi devant les tribunaux cet été. Le groupe audiovisuel italien s’oppose à la remise en cause de l’accord sur la vente de Mediaset Premium, sa chaîne de télévision payante. Le titre gagne 0,99%, à 17,80 euros.

Peugeot se renforce dans les services connectés et d’autopartage

Le constructeur automobile PSA a fait plusieurs annonces de partenariats, dont un avec Masternaut, deuxième fournisseur de solutions télématiques en Europe, et une entrée au capital de Communauto, un groupe canadien pionnier de l’auto-partage en Amérique du Nord. Il lance par ailleurs la marque Free2Move pour regrouper « ses offres de services connectées et de mobilités ». Le cours de Bourse grimpe de 2,73%, à 13,57 euros, et Peugeot roule en tête du CAC 40.

Europcar recule dans la roue d’Avis et Hertz

La valeur du loueur de véhicules recule de 1,48%, à 7,93 euros, dans le sillage de ses concurrents américains Avis et Hertz à Wall Street. Le directeur financier d’Avis, David Wyshner, a déclaré que les performances de son groupe avaient été décevantes en Europe, en raison des attentats et du vote en faveur du Brexit, rapporte Reuters. Europcar termine avant-dernier de l’indice SBF 120.

Air France-KLM obtient un jugement en sa faveur face au syndicat VNV

Le transporteur aérien a précisé que KLM était confiant pour parvenir à un accord avec le syndicat des pilotes des compagnies aériennes néerlandaises (VNV), alors que la cour d’Amsterdam a rendu un jugement en sa faveur concernant le litige sur le plan de financement des retraites des pilotes. Le titre s’adjuge 2,19%, à 4,82 euros.

Le point sur le marché avec notre partenaire IG