L’assurance vie, placement le plus mis en avant par les banques


L’assurance vie est le placement le plus proposé par les banques à leurs clients, quels que soient leurs profils. C’est le constat que l’on peut tirer de la nouvelle série de visites mystères menées dans les agences bancaires françaises par l’Autorité des marchés financiers (AMF) en avril 2013 afin d’évaluer la qualité et la pertinence des propositions commerciales. Les résultats de ces visites ont été publiés dans la lettre d’octobre 2013 de l’observatoire de l’épargne de l’AMF.

L’AMF a réutilisé les deux profils de clients testeurs de leurs précédentes séries de visites mystères (2010 et 2012) : les risquophiles, soit des épargnants prêts à prendre beaucoup de risque et les risquophobes, peu enclins à en prendre. Un nouveau scénario fait son apparition pour la salve de visites d’avril 2013 : le jeune actif propriétaire de son logement voulant investir directement dans les actions.

Pour les deux premiers profils, l’assurance vie arrive largement en tête des placements proposés par les conseillers bancaires : 46% des propositions commerciales pour les risquophiles et 41% pour les risquophobes.
Pour le profil de jeune actif attiré par les actions, l’assurance vie et l’épargne bancaire arrivent en tête des produits proposés alors que le plan d’épargne en action (PEA) ne constitue que 17% des propositions.

Si l’assurance vie a connu une décollecte sur l’année 2012, avec des rachats supérieurs aux versements, ces résultats semblent confirmer l’idée d’un regain de forme pour le placement préféré des français, en attendant les effets de la mise en place de la taxation rétroactive à 15,5% sur certains contrats.