L’eau : une thématique d’investissement rentable ?


La société de gestion helvétique suisse, Pictet AM, a fait le point sur l'évolution de son fonds Pictet Water lancé dans les années 2000 alors que se déroule le Forum mondial de l'eau à Marseille du 12 au 17 mars 2012. Ce fonds thématique axé sur l'eau offre des perspectives intéressantes mais également du rendement.

investissement, bourse, thematique

Un contexte porteur

« Ces prochaines années, ce seront surtout la Chine, l’Inde, l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient qui occuperont le devant de la scène dans le domaine de l’eau. En effet, ces régions présentent d’importantes lacunes » d’investissement, considère Pictet AM dans un communiqué.

Quant à l’Europe et aux Etats-Unis, ils demeureront au second plan, la délégation de certains investissements étatiques vers les entreprises privées représentant le plus fort potentiel de croissance (un chiffre d’affaires annuel estimé de 260 milliards de dollars, en croissance de 6% par an) selon la société de gestion. En effet, lors de l’exécution de projets d’infrastructure complexes, ce sont en règle générale les sociétés de services collectifs qui sont mandatées, lesquelles tirent leur épingle du jeu de la situation.

« Concernant les entreprises technologiques (de plus petite taille, NDLR) agissant comme sous-traitants, elles font l’objet d’une concurrence féroce, qui ampute sensiblement leurs marges bénéficiaires. Globalement, l’industrie de l’eau ne devrait pas accuser de baisse de la demande. Bien au contraire, les quelques rares acteurs d’envergure devront répartir leurs ressources entre les pays industrialisés et ceux en développement. La demande demeure largement excédentaire, ce qui induira une hausse des prix » présage la société d’investissement. D’après une étude de l’OCDE, Morgan Stanley et Pictet, les investissements requis en infrastructures liées à l’eau sont évalués à 1.000 milliards d’euros par an entre 2005 et 2030.

Caractéristiques du fonds Pictet Water

Les gérants estiment que le fonds Pictet Water combine un caractère défensif qui a fait ses preuves avec une orientation dynamique qui parie sur la croissance soutenue de l’industrie de l’eau. A titre indicatif : la consommation d’eau a été multipliée par 9 depuis 1900. Le secteur agricole qui consomme environ 70% de l’eau actuellement devrait voir sa consommation multipliée par 3 entre 2000 et 2050 notamment du fait de l’accroissement continu de la population et des besoins alimentaires.

A la fin du mois de février 2012, les principales lignes du fonds sont American Water (5%), Danaher (4,6%), Pennon Group (4,2%), Sabesp (4,1%), CleanHarbors (3,6%), Roper (3,4%), Suez Environnement (3,4%), Xylem (3,3%), Cemig (3,3%) et pour finir Aqua (2,9%).

Géographiquement, les investissements sont essentiellement dirigés vers les Etats-Unis (48%), l’Europe (26%), les pays émergents (21%), le Japon (3%) et le monétaire (2%).

En termes de rentabilité, la thématique arrive à dégager une belle surperformance au cours des dernières années.

Comparatif des performances du fonds Pictet Water vs Indice CAC 40 au 29 février 2012
Code Isin Société de gestion Fonds thématique eau 2012 3 ans 5 ans
LU0104884860 Pictet Pictet-Water-P EUR 8,49% 64,67% 5,88%
FR0003500008 Indice français Indice CAC 40 9,26% 27,75% -21,72%