L’épargne placée sur les LDD franchit la barre des 100 milliards d’euros


L'encours du Livret de développement durable (LDD) a atteint 100,1 milliards d'euros à fin août 2013, malgré des dépôts quasiment au plus bas depuis le doublement du plafond de versements intervenu le 1er octobre 2012.

ldd, livret, epargne

Le Livret de développement durable (LDD) a pour la première fois de son histoire franchi le seuil symbolique de 100 milliards d’euros d’encours au mois d’août 2013. Le stock d’épargne détenue sur les LDD a atteint 100,1 milliards d’euros selon les statistiques mensuelles de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). C’est 28,1 milliards d’euros de plus qu’à fin août 2012, soit une augmentation de 39% sur un an.

 

Ce nouveau record a été battu malgré le ralentissement de la collecte lié à la baisse de sa rémunération. Le taux d’intérêt du LDD, identique à celui du Livret A, a diminué de 0,50 point à 1,25% au 1er août 2013.

 

24 millions de détenteurs

En août, les dépôts sur les LDD ont atteint 210 millions d’euros, soit quatre fois plus que sur le Livret A (50 millions). Sur les huit premiers mois de l’année 2013, les quelque 24 millions de détenteurs de LDD y ont déposé un total de 7,49 milliards d’euros. Les épargnants continuent de profiter du doublement du plafond de dépôts du LDD, passé de 6.000 à 12.000 euros au 1er octobre 2012. Sur les trois derniers mois de 2012, l’ex-Codevi avait bénéficié d’un afflux d’épargne de 19,29 milliards d’euros, dont un record mensuel de 15,65 milliards au mois d’octobre.

 

Les principaux avantages du LDD sont la liquidité (l’épargne est disponible à tout moment), l’absence de frais de versements et de gestion, ainsi qu’une défiscalisation totale des intérêts, tant au titre de l’impôt sur le revenu que des prélèvements sociaux. Revers de la médaille, sa rémunération est administrée, à peine supérieure à l’inflation, et calculée par quinzaine, ce qui peut faire perdre des intérêts en fonction de la date des dépôts.

 

En savoir plus
Notre fiche pratique sur le LDD