L’immobilier, placement imbattable sur 10 ans


L'investissement dans l'immobilier est le placement qui rapporte le plus sur une période de 10 ans selon une étude du cabinet Asterès pour le courtier en crédit immobilier Meillleurtaux.com. Pour des investissements débutés sur la période 1980-2005, la pierre surclasse notamment les actions, l'assurance vie et l'or, avec un rendement moyen de 18% par an.  

Sur 10 ans, l’immobilier est le placement le plus performant

Quel sera l’investissement le plus rémunérateur ces 10 prochaines années ? Impossible de l’affirmer avec certitude. Mais si les actions sont souvent considérées comme l’actif le plus performant sur le long terme, une étude réalisée par le courtier en crédit immobilier Meilleurtaux.com et le cabinet d’études économiques Asterès montre que l’immobilier est plus qu’une valeur refuge.

Rendement annuel moyen de 18%

En effet, parmi les sept actifs étudiés (CAC 40, immobilier, or, assurance vie fonds euros de l’Afer, Sicav monétaires, Livret A, OAT à 10 ans), les simulations présentées mardi 6 octobre 2015 concluent que le placement le plus rémunérateur sur 10 ans n’est autre que la pierre. L’étude, basée sur les investissements initiés entre 1980 et 2005, aboutit ainsi à un rendement* moyen annualisé de 18% pour l’achat immobilier, contre 14% pour le CAC 40 avec dividendes réinvestis (4%), 8% pour l’assurance vie en euros, 4% pour le Livret A et seulement 3% pour l’or. Le métal précieux se positionne toutefois en deuxième position pour les investissements réalisés en 2005, avec un taux de rendement interne (TRI) très proche de celui de l’immobilier (12% contre 14%).

Prix et effet de levier du crédit

Asterès et Meilleurtaux.com ont choisi le profil d’un locataire finançant l’achat de sa résidence principale à 25% par un apport personnel et à 75% par un prêt immobilier. La flambée des prix de l’immobilier combinée à l’effet de levier du crédit permet ainsi à la pierre de se positionner comme l’actif le plus performant sur 10 ans. « A partir du milieu des années 1990, l’immobilier surclasse tout », explique le fondateur d’Asterès, Nicolas Bouzou. « Rétrospectivement, cette conclusion est très inattendue », affirme l’économiste, l’investissement en actions étant plus risqué et donc censé être plus rémunérateur que l’immobilier.

Pour autant, le directeur général de Meilleurtaux.com Hervé Hatt ne croit pas à la poursuite de cette tendance. « Une telle surperformance semble difficile à reproduire », affirme-t-il. Car si l’immobilier offre un rendement moyen annuel encore bien supérieur aux actions, nul doute selon lui que ce placement devrait reprendre la tête du classement dans les prochaines années, les prix de la pierre reculant régulièrement depuis 2012 tandis que les actifs risqués devraient s’apprécier dans les années à venir.

*Hors fiscalité

Pour en savoir plus sur l’actualité des placements
Le taux des livrets bancaires chute après celui du Livret A
Boursorama : un livret au taux de 3,50% jusqu’au 31 janvier 2016