L’inquiétante culture financière des jeunes français


Selon une étude de l'OCDE, la culture financière des jeunes de 15 ans n'est pas très élevée. La plupart des élèves savent à peine à quoi sert une facture et sont incapables de calculer le coût d'un prêt à long terme. Une performance toutefois à nuancer par rapport aux autres pays participants.    

jeune

Peut mieux faire ! Avec un score de 486 points, la France ne se classe qu’au 11ème rang des 18 pays participants à l’étude PISA réalisée en 2012 par l’OCDE sur les compétences en culture financière des jeunes de 15 ans, publiée le 9 juillet 2014.

 

Plus précisément, l’étude mesure « les connaissances et les compétences financières dont les jeunes ont besoin pour passer de l’école aux études supérieures, à la vie active ou à la création d’entreprise ». Elle recense ainsi la capacité des sondés à résoudre des problèmes financiers plus ou moins complexes.

 

Seuls 28% des élèves savent calculer le coût d’un emprunt…

Les résultats dans l’Hexagone sont inquiétants. Alors que 80% des Français âgés de 15 à 24 ans possèdent un compte bancaire, près de 20% n’ont pas atteint le niveau de compétence de base requis en culture financière. Ces derniers sont « au mieux capables de prendre des décisions simples sur les dépenses quotidiennes et savent à quoi servent des documents financiers courants comme une facture », note l’étude de l’OCDE. Cependant, les élèves qui possèdent un compte bancaire ont décroché de meilleurs résultats que ceux qui n’en n’ont pas.

 

A l’inverse, seuls 28% des sondés accèdent aux niveaux les plus élevés d’aptitudes et sont capables de discerner des produits ou des documents financiers. Par exemple, ils comprennent un relevé bancaire, la déduction des frais bancaires, les tranches d’imposition sur le revenu et peuvent calculer le solde d’un relevé de compte ou encore le coût d’un emprunt à long terme.

 

… mais la France n’est pas en reste

Et pourtant, l’étude pointe que les élèves français ont obtenus des scores élevés aux tests de mathématiques et de compréhension écrite, signe en règle générale de bonnes connaissances en culture financière. « En France, les performances en culture financière sont moins bonnes qu’espérées d’après les résultats obtenus en mathématiques », indique l’étude.

 

Cette performance mitigée est à nuancer compte tenu des scores obtenus par nos voisins. Les élèves français ont obtenu des scores plus ou moins similaires à ceux des américains (492), russes (486) ou encore espagnols (482). Premier du classement, les élèves de Shanghai distancent largement les autres pays avec un score de 603 points.

 

A lire également sur les jeunes et l’argent :
Les jeunes parlent peu d’argent avec leur banquier
Epargne : un jeune sur deux n’a pas de matelas financier
Jeunes actifs : comment placer ses premiers salaires ?