L’introduction en Bourse de Pixium Vision sur les rails


La société Pixium Vision, spécialisée dans les systèmes de restauration de la vision, a annoncé le lancement de son introduction en Bourse (IPO) sur le marché réglementé NYSE Euronext Paris. L’Autorité des marchés financiers (AMF) a apposé le visa 14-257 sur son document de base le 2 juin 2014. Les actions de la société innovante sont mises à la disposition du public depuis cette date pour un prix compris entre 8,28 et 10,12 euros par action. La taille initiale de l’offre est de 3.623.188 actions, soit environ 33,3 millions d’euros sur la base du prix médian. L’offre à prix ouvert (OPO), destinée aux particuliers, se clôture le 16 juin 2014 et est éligible au PEA-PME.

P

ixium Vision, créée en 2011, conçoit des systèmes permettant de recréer une perception visuelle chez les non-voyants. A l’aide de lunettes munies d’une caméra, d’un ordinateur de poche et d’un implant rétinien, les patients distinguent à nouveau des formes, des couleurs et des objets. Pixium Vision compte développer son nouveau système PRISMA pour permettre aux non-voyants de lire à nouveau. En pleine phase de recherche et développement, l’entreprise n’a réalisé aucun chiffre d’affaires sur les deux dernières années mais a réussi une levée de fonds de 14,8 millions d’euros en novembre 2013 auprès d’investisseurs comme Sofinnova Partners, Bpifrance (par l’intermédiaire d’Innobio) et Seventure.

 

Investir dans une entreprise aussi innovante entraîne fatalement quelques risques, présentés dans le document de base enregistré par l’AMF. Pixium Vision avoue sans mal que se positionner sur un marché novateur expose l’entreprise à une concurrence technologique qui pourrait lui couter une bonne partie de ses parts de marché.

 

A lire aussi :
Introductions en Bourse : pourquoi une vague d’IPO à Paris début 2014