La Banque du Canada ne craint pas le Bitcoin


Le Bitcoin n’inquiète pas la Banque du Canada. Alors que la Chine et la Russie tentent de l’interdire, que les banques centrales européennes se fendent de communiqués à répétition mettant en garde contre les monnaies virtuelles, l’Amérique du Nord semble, elle, bien plus ouverte à l’innovation. Après l’ex-patron de la Fed (Banque centrale des Etats-Unis), Ben Bernanke qui s’était prononcé en faveur de la crypto-devise en novembre 2013, c’est au tour des autorités canadiennes de se montrer rassurantes.

Les devises virtuelles n’ont pas encore atteint le statut de « ce que l’on appelle de l’argent », a ainsi déclaré Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada. Pour lui, le phénomène en est encore à ses balbutiements et très loin de produire des répercussions politiques et donc d’être inquiétant. Malgré tout, le gouverneur a confirmé que des responsables ont été mandatés pour surveiller l’évolution des crypto-monnaies.

C’est au Canada qu’a été installé le premier distributeur automatique de Bitcoins. Le pays est réputé avoir une des plus grandes communautés adeptes des monnaies numériques dans le monde.

 

A lire sur le Bitcoin : un accord à l’amiable pour Mt.Gox ?