La Bourse de Paris en léger repli, Axa en tête du CAC 40


Globalement conformes aux attentes, les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis n'ont pas entraîné une envolée des cours à la Bourse de Paris, plombée par les valeurs pétrolières en mauvaise posture alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole serait parvenue à un accord pour poursuivre sa politique actuelle de production. Le CAC 40 cède 0,33% à 4.714,79 points.  

Le CAC 40 termine la semaine dans le vert

 

La valeur du 4 décembre 2015 : Axa

L’assureur a revu à la hausse sa politique de dividende et prévoit désormais de verser à ses actionnaires entre 45% et 55% de son résultat courant consolidé, contre un objectif de 40% à 50% initialement prévu. Cette annonce intervient alors que la société présente une situation de solvabilité financière en ligne avec les exigences de la nouvelle réglementation européenne, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016.

« Notre ratio de Solvabilité II s’élève à 212% à la fin du troisième trimestre 2015. C’est un ratio non seulement élevé mais aussi résistant à un large éventail de chocs financiers et non-financiers », a déclaré dans un communiqué Denis Duverne, le directeur général délégué d’AXA. Le titre bondit de 3,23%, à 25,25 euros, et caracole en tête du CAC 40.

Eiffage : un dirigeant d’une filiale de Vinci nouveau PDG

Benoit de Ruffray deviendra le nouveau PDG du groupe de BTP et de concessions, succédant ainsi à Pierre Berger, décédé le 23 octobre d’une crise cardiaque à l’âge de 47 ans, indique Reuters. A l’image de son prédécesseur, Benoit de Ruffray est jeune – 49 ans – et présente un profil très international. Il dirige actuellement l’entreprise Solétanche Freyssinet, une filiale du concurrent Vinci. Le cours de l’action Eiffage lâche 0,66%, à 57 euros.

Orange achète le droit de retransmettre le foot espagnol dans les bars

L’opérateur télécom français et son homologue britannique Vodafone vont débourser à eux deux 330 millions d’euros pour obtenir le droit de retransmettre les matches de football espagnols dans les bars, les restaurants et d’autres espaces publics, a annoncé La Liga dans un communiqué. L’organisateur du championnat d’Espagne précise que ces droits de diffusion portent sur des rencontres de première et de deuxième divisions, ainsi que sur les matches de la Coupe du Roi. Le titre cède 1,59%, à 15,45 euros.

Technip : contrat de 50 à 100 millions d’euros en République tchèque

L’ingénieriste pétrolier et gazier a remporté un contrat afin de fournir des fours pour l’usine d’éthylène de l’entreprise Unipetrol, située à Zaluzi, en République tchèque. Cet accord représente un montant compris entre 50 et 100 millions d’euros, précise Technip dans un communiqué. Le projet vise à remplacer des unités endommagées sur le site. La valeur abandonne 2,13%, à 46,20 euros, alors qu’elle figurait parmi les plus fortes progressions du CAC 40 pendant une bonne partie de la journée.

Vivendi répond aux actionnaires de Telecom Italia

La société de communication et de divertissement a adressé une lettre à un groupement de fonds actionnaires de Telecom Italia qui conteste sa requête sur la nomination de quatre nouveaux administrateurs au conseil de l’opérateur transalpin. Détenteur de plus de 20% du capital, le groupe de médias tricolore défend sa volonté d’être représenté.

« Vivendi ne partage pas l’idée que les administrateurs dont la nomination est proposée conduiraient à une surreprésentation de son investissement », a écrit le président du directoire Arnaud de Puyfontaine. La société de Vincent Bolloré a soumis une résolution pour que le nombre de sièges au conseil soit porté de 13 à 17 lors de la prochaine assemblée générale de Telecom Italia. Vivendi souhaite y faire renter trois de ses dirigeants et un consultant français. Le cours de Bourse recule de 0,61%, à 16,60 euros.