La Bourse de Paris portée par les résultats d’entreprises


La remontée des cours du pétrole et les publications d'entreprises permettent au CAC 40 de clôturer dans le vert pour la septième fois d'affilée. L'indice phare de la Bourse de Paris gagne 1,32%, à 4.566,48 points, tiré vers le haut par L'Oréal, Publicis et Danone.

Le CAC 40 enchaîne une septième séance de hausse d'affilée

La valeur du 19 avril 2016 : L’Oréal

Le leader mondial des cosmétiques a enregistré un chiffre d’affaires en progression de 1,8% au premier trimestre de l’année, à 6,55 milliards d’euros. A taux de change constants, ses revenus ont grimpé de 4,6%, une performance meilleure qu’attendue.

Les ventes des produits grand public se sont notamment accélérées. Et la division L’Oréal Luxe « démarre bien l’année », souligne Jean-Paul Agon dans un communiqué. Le PDG confirme l’ambition de son groupe de réaliser « une nouvelle année de croissance du chiffre d’affaires et des résultats ». Le titre décolle de 5,02%, à 168,50 euros, et s’adjuge la deuxième place du CAC 40.

Publicis affiche une croissance de ses revenus

L’agence de communication a fait état d’une hausse de 8,9% de ses revenus au premier trimestre 2016, dont 2,9% en organique, à 2,29 milliards d’euros. Ce résultat est soutenu par la progression des activités numériques et la croissance du groupe en Europe et en Amérique du Nord.

Pour l’ensemble de l’exercice, la direction vise toujours une amélioration de tous les indicateurs financiers, sans donner d’éléments chiffrés. Le titre bondit de 6,69%, à 66,38 euros, et s’affiche en tête du CAC 40.

Danone réalise un premier trimestre de bonne facture

Le spécialiste des produits laitiers a augmenté ses ventes de 3,5% en données comparables au premier trimestre 2016, à 5,31 milliards d’euros. Toutes les activités de l’entreprise d’agroalimentaire s’affichent en amélioration et la dynamique est bonne dans la grande majorité des pays.

Le management prévoit toujours une croissance organique du chiffre d’affaires comprise entre 3 et 5% sur l’ensemble de l’exercice, ainsi qu’une « progression solide » de la marge opérationnelle courante. Le titre engrange 3,53%, à 64,52 euros, et prend la quatrième place du CAC 40.

Rémy Cointreau a vu ses ventes augmenter en 2015-2016

Le fabricant de spiritueux a accru son chiffre d’affaires de 8,9% lors de son exercice 2015-2016, à 1,05 milliard d’euros. La croissance organique s’élève à 1,7% pour les marques du groupe et à 0,3% au total, en comptabilisant les partenaires. Les ventes de cognac Rémy Martin ont atteint à elles seules 647,8 millions d’euros, en hausse de 14,7%, dont 3,2% à périmètre et taux de change constants.

La direction confirme l’objectif d’une progression organique du résultat opérationnel courant sur l’année fiscale 2015-2016. La valeur s’envole de 8,97%, à 75,11 euros, et caracole en tête du SBF 120.

Faurecia cède son activité « systèmes extérieurs » à Plastic Omnium

L’équipementier automobile a signé un accord définitif pour la vente de sa branche « systèmes extérieurs » à Plastic Omnium. Cette cession, pour une valeur d’entreprise de 665 millions d’euros, doit être finalisée d’ici la fin de l’année.

La transaction concerne les activités pare-chocs et modules de bloc-avant qui ont généré deux milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015 et emploient 7.700 salariés, précise Faurecia dans un communiqué. Le cours de Bourse grimpe de 7,68%, à 36,180 euros, et la filiale de PSA se hisse à la deuxième place du SBF 120. Le titre de l’équipementier Plastic Omnium prend de son côté 2,26%, à 30,04 euros.