La Bourse de Paris stagne, Sodexo et Korian font le grand écart


A l'image de Wall Street, la place parisienne s'est montrée hésitante ce jeudi 19 novembre 2015. Son indice phare, le CAC 40, clôture la séance avec un gain de 0,17% à 4.915,10 points. Sodexo et Korian font le grand écart au sein du SBF 120.  

Le CAC 40 reste au-dessus des 4.900 points, avec ArcelorMittal en tête

 

La valeur du 19 novembre 2015 : Sodexo

Le spécialiste de la restauration collective a publié un chiffre d’affaires de 19,82 milliards d’euros pour son exercice 2014-2015, en croissance de 2,6% à taux de change constants. Ses revenus sont notamment dopés par la progression de l’activité en Amérique du Nord. Le bénéfice net part du groupe bondit de 32,4%, à 700 millions d’euros.

La direction prévoit de distribuer un dividende par action de 2,20 euros, contre 1,80 euro pour l’exercice précédent. Elle vise une croissance organique de son chiffre d’affaires de l’ordre de 3% pour la période 2015-2016, ainsi qu’un résultat opérationnel en hausse d’environ 8%. Le titre décolle de 9,85%, à 88,20 euros, et caracole en tête de l’indice SBF 120.

ArcelorMittal bénéficie d’une éventuelle hausse des taxes au Brésil

Le cours de Bourse du sidérurgiste bénéficie d’une information de presse selon laquelle le gouvernement brésilien envisagerait d’augmenter le niveau des taxes sur les importations d’acier dans le pays. La mesure profite aux aciéristes locaux, dont ArcelorMittal bien implanté dans le pays.

Selon le journal Folha de S.Paulo, les taxes sur les importations de certains produits en acier pourraient atteindre entre 15 et 20%, alors qu’elles se situent actuellement dans une fourchette allant de 8 à 14%. La valeur engrange 2,45%, à 4,94 euros, et s’adjuge la première place du CAC 40.

Korian remplace son directeur général par la DG de SNCF Immobilier

Le gérant de maisons de retraite et de cliniques de soins a mis fin abruptement aux fonctions de son directeur général, Yann Coléou, dont le mandat arrivait à échéance seulement début 2017. Le conseil d’administration a décidé de le remplacer par une femme âgée de 45 ans, Sophie Boissard, membre du comité exécutif de la SNCF depuis 2008 et directrice générale du pôle « immobilier » de l’entreprise ferroviaire.

« Précédemment, elle a occupé différents postes à responsabilité dans la sphère publique, notamment au Conseil d’Etat, où elle s’est spécialisée dans les domaines de la santé publique », rapporte Korian dans un communiqué.

Sophie Boissard doit « porter la nouvelle phase de la stratégie de croissance du groupe ». Elle prendra ses fonctions le 26 janvier 2016, l’actuel président de la société, Christian Chautard, assurant la période d’intérim. Le cours de l’action plonge de 8,29%, à 32,93 euros, et le titre finit dernier du SBF 120.

Solocal en négociations exclusives pour céder Sotravo à Wengo

Le spécialiste de la communication locale digitale est entré en négociations exclusives avec Wengo, filiale de Vivendi, afin de lui céder l’intégralité de l’entreprise Sotravo. Cette société développe des services de demande de devis de travaux en ligne pour les professionnels du bâtiment. Le montant que pourrait représenter sa vente n’a pas été communiqué.

« Cette négociation s’inscrit dans le cadre du programme de désengagement d’activités Internet non rentables et non en croissance du groupe », indique Solocal dans un communiqué. La valeur grimpe de 1,62%, à 7,54 euros.

Soitec affiche une nouvelle perte nette

Le fabricant de matériaux semi-conducteurs a accusé une nouvelle perte nette, de 42,5 millions d’euros, au premier semestre 2015-2016. Ce résultat s’explique notamment par l’abandon de ses activités solaires afin de recentrer le groupe sur l’électronique. Le chiffre d’affaires s’affiche quant à lui en progression de 30% à taux de change constants, à 110,9 millions d’euros. Le titre abandonne 2,53%, à 0,77 euros.