La Française REM ouvre ses SCPI de rendement à l’Europe


La Française REM élargit le terrain de jeu de ses SCPI d'immobilier d'entreprise aux 28 pays de l'Union européenne, Allemagne en tête. Une diversification géographique dans la lignée d'autres sociétés de gestion qui investissent déjà hors de France.  

SCPI La Française REM : place à l'Europe

La diversification des SCPI de rendement hors de France est en marche. La Française Real Estate Managers (La Française REM), l’un des principaux gestionnaires de SCPI, a décidé de sauter le pas en procédant à « l’élargissement, à titre accessoire, de la politique d’investissement aux Etats de l’Union Européenne » pour une dizaine de ses fonds immobiliers selon des informations parues à la fin du mois d’août au Bulletin des annonces légales obligatoires (Balo). Cette européanisation a reçu un feu vert préalable des conseils de surveillance et des assemblées générales des SCPI concernées.

D’après le relevé effectué par Toutsurmesfinances.com, la quasi-totalité des SCPI d’immobilier entreprise gérées par La Française REM est visée par cette ouverture au marché européen :
– Crédit Mutuel Pierre 1
– Epargne Foncière
– Eurofoncière 2
– Immofonds 4
– LFP Opportunite Immo
– LFP Pierre
– Multimmobilier 1
– Multimmobilier 2
– Pierre Privilège
– Selectinvest 1

Opportunités d’investissement en Allemagne

« Dans le contexte économique que l’on connaît en France, il est nécessaire d’avoir une vision européenne », souligne Xavier Lépine, président du directoire du groupe La Française. Le marché allemand sera particulièrement ciblé, en raison d’un régime fiscal des revenus fonciers beaucoup plus favorable outre-Rhin et d’un couple rendement-risque jugé attractif pour l’investisseur. « Le coût des bureaux représente 15% des charges des entreprises en France, contre 8% en Allemagne », justifie le dirigeant. La quote-part de diversification à l’international sera variable d’une SCPI à l’autre, précise la société de gestion.

Ce virage européen n’est pas une surprise. Patrick Rivière, directeur général de La Française, avait annoncé dès le mois de février 2014, après l’acquisition de Cushman and Wakefield Investors (CWI), la branche de gestion d’actifs Cushman & Wakefield (C&W), que les investisseurs auraient bientôt accès aux marchés allemand et britannique. La Française REM va d’ailleurs s’appuyer sur l’expertise de CWI, renommée La Française Forum Real Estate Partners (LFF REP), pour mener à bien ses investissements hors de France.

La Française REM n’est pas la première société de gestion à opter pour une telle stratégie. Corum AM (avec sa SCPI Corum Convictions), Ciloger (Actipierre Europe) et Paref (Novapierre Allemagne) l’ont notamment précédé avec des logiques de diversification plus ou moins poussées selon les fonds.