La Norvège s’oppose au Bitcoin


Que de sensations fortes en cette fin d’année pour le Bitcoin. Après avoir fini le mois de novembre en trombe sur un plus haut historique (1 Bitcoin s’échangeait contre 1.250 dollars), la devise virtuelle vit des heures bien moins glorieuses. Après la Chine, la France ou encore l’Autorité bancaire européenne (ABE), c’est la Norvège qui vient de refuser la reconnaissance du Bitcoin (BTC). « [Le] Bitcoin ne tombe pas sous la définition habituelle de l’argent ou la monnaie », a déclaré Hans Christian Holte, directeur général de l’administration fiscale norvégienne.

Et pour les afficionados scandinaves de la monnaie numérique, les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là. En effet, les profits réalisés grâce aux Bitcoins devraient désormais être soumis à l’impôt sur les plus-values en Norvège. Par ailleurs, la monnaie virtuelle, fortement volatile, essuie un nouveau revers qui fait automatiquement chuté son cours. Après avoir flirté avec les 1.000 euros fin novembre, le Bitcoin s’écroule à 555 euros dans la matinée mardi 17 décembre 2013.