La place de Paris soutient le Téléthon 2009


Les investisseurs institutionnels peuvent acheter des « actions » du Téléthon et bénéficier des réductions d'impôts induites.

Le Téléthon réunit des fonds pour lutter contre la myopathie. Comme l’année dernière, l’organisation s’est associée à Euronext, l’opérateur de la Bourse de Paris pour proposer des actions à but caritatif (ABC). La souscription court du 30 novembre 2009 au 4 décembre inclus à 17 heures.

L’opération est réservée en priorité aux donateurs institutionnels (personnes morales) et aux salariés des entreprises financières françaises. Elle est aussi ouverte au grand public. Chaque action vaut 10 euros. Il s’agit d’un don classique, mais présenté sous la forme d’un titre boursier. Ces actions ne sont donc pas échangeables et leur cours ne varie pas.

En 2008, 455 000 euros ont été récoltés, contre 712 000 euros en 2007. « Mais cette année-là, nous avions bénéficié d’un don exceptionnel de 250 000 euros » précise-t-on chez Euronext. Depuis 2003, date où les ABC ont été « introduites en bourse », 2,8 millions d’euros ont été récoltés pour soutenir la recherche. L’objectif cette année est de lever 700 000 euros.

La fiscalité classique d’un don

Comme tout don, celui-ci bénéficiera d’une réduction d’impôt. Pour les personnes physiques, les dons sont déductibles de l’impôt sur le revenu, à hauteur de 66%, dans la limite de 20% de leurs revenus imposables. L’excédent étant reportable sur 5 ans si le seuil est dépassé.

Pour les personnes morales, la réduction d’impôt sur le revenu ou les sociétés s’élève à 60% de la donation, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires hors taxes.

Par contre, cette donation n’est pas éligible pour les réductions concernant l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Pour en savoir plus

>> L’avis d’Euronext (fichier PDF, ouverture dans une nouvelle fenêtre).

>> Le prospectus pour donner (fichier PDF, ouverture dans une nouvelle fenêtre).