La principale banque chinoise interdit l’utilisation de Bitcoins


La Chine poursuit sa croisade anti-Bitcoin. Début avril 2014, la Banque centrale chinoise a recommandé aux institutions financières du territoire d’interdire purement et simplement les comptes crédités en Bitcoins. Suivant ces instructions, ICBC, la plus importante banque de Chine, a enjoint, jeudi 8 mai 2014, ses clients a abandonner toute opération en lien avec la célèbre crypto-devise.

« Pour protéger les droits et intérêts du public, pour empêchez le blanchiment d’argent et pour sauvegarder le renminbi (autre nom du yuan, NDLR), il sera interdit aux institutions et particuliers d’utiliser un compte ICBC pour déposer, retirer ou transférer des fonds destinés au négoce de Bitcoins », a déclaré la banque dans un communiqué.

ICBC prévient qu’elle est autorisée à suspendre, voire clôturer les comptes des clients qui ne respecteraient pas ces nouvelles restrictions. Elle invite également ses clients à signaler tout manquement à ces règlements.

La principale banque de l’empire du Milieu rejoint ainsi 10 autres établissements financiers qui ont déjà appliqué les instructions de la banque centrale.

 

La rédaction vous recommande : 

– Bitcoin : un accord à l’amiable pour Mt.Gox ?

– L’histoire du Bitcoin en dates clés