La rémunération des livrets bancaires à 0,60% brut en 2015


Après une chute continue en 2015, la rémunération moyenne des livrets bancaires s'est stabilisée à 0,60% brut en septembre. Ce taux d'intérêt reste bien inférieur à celui des principaux produits d'épargne comme le Livret A et surtout le plan épargne logement.  

La rémunération des livrets bancaires au plus bas

La fin de l’hémorragie pour la rémunération des livrets bancaires ? Le taux d’intérêt moyen des comptes sur livret s’est stabilisé en septembre 2015 à 0,60% brut d’impôt et de CSG-CRDS, selon les statistiques de la Banque de France publiées mardi 3 novembre.

Si le rendement brut de ces produits d’épargne ne faiblit pas par rapport au mois d’août, il a bel et bien plongé en un an, leur rémunération brute s’affichant encore à 1,02% en septembre 2014. Un recul qui s’explique principalement par les baisses successives du taux d’intérêt du Livret A, passé à 0,75% depuis le 1er août 2015.

Surtout, le taux d’intérêt moyen des livrets bancaires peut se révéler bien inférieur pour certains épargnants. Net de prélèvements sociaux (15,5%) et d’impôt sur le revenu, il se limite à 0,33% pour un foyer situé dans la tranche marginale d’imposition (TMI) de 30% et à 0,26% pour une TMI de 41%.

La rémunération des livrets fiscalisés peine ainsi à soutenir la comparaison avec le plan épargne logement (1,69% net), l’assurance vie (2,50% brut en 2014) ou même le Livret A et le Livret de développement durable (0,75%). Les Français semblent d’ailleurs avoir assimilé l’effondrement des taux d’intérêt des livrets bancaires puisqu’ils y ont puisé 2,74 milliards d’euros au mois de septembre 2015.