La rémunération des livrets bancaires chute en août 2014


Pas de miracle pour les épargnants. Dans le sillage du taux du Livret A, tombé de 1,25% à 1% le 1er août 2014, la rémunération des livrets bancaires a plongé de 1,12% en juillet à 1,03% un mois plus tard selon les statistiques mensuelles de la Banque de France sur le taux de rémunération des dépôts bancaires publiées mercredi 1er octobre 2014. Un an plus tôt, le rendement brut d’impôt et de prélèvements sociaux atteignait 1,25%.

« La rémunération moyenne de l’ensemble des dépôts et placements monétaires diminue sensiblement en août (0,62 % après 0,68 % en juillet) sous l’effet notamment de la baisse de 25 points de base de celle du livret A », indique la Banque de France sur son site internet. La plupart des livrets fiscalisés étant touchés par l’érosion des rendements, tout comme le Livret A et le Livret de développement durable, de nombreux épargnants se reportent sur l’assurance vie, qui a collecté plus de 15 milliards d’euros à fin août 2014. Le plan épargne logement (PEL), dont le taux d’intérêt a été préservé à 2,11% net, bénéficie également des faveurs du grand public.