La rente viagère du PEA

Partagez

La rente viagère est un moyen simple mais risqué pour valoriser sa retraite et clôturer son plan d’épargne en action (PEA). Ce dispositif combine en effet les avantages fiscaux du PEA, avec ceux d’un viager. Explications.

 

Le principe. C’est le même que pour un viager immobilier : en échange de l’argent contenu dans votre PEA, votre banque vous verse une rente jusqu’à votre décès.

La rente viagère issue d’un PEA n’est pas un produit boursier, mais une assurance. Il vous faudra donc ouvrir un PEA assurance, qui conserve l’antériorité de votre PEA bancaire, mais qui  fonctionne comme une assurance-vie. Chaque établissement pouvant alors proposer des produits ou des clauses différentes. Toutes les banques ne possèdent pas de filiale d’assurance, vous risquez donc d’avoir des frais de transfert.

Les avantages. Vous avez un revenu défiscalisé qui tombe tous les mois. Car à l’inverse d’autres produits, comme l’assurance-vie, qui proposent ce système, la rente issue d’un PEA n’entre pas dans le calcul de l’impôt sur le revenu (si le PEA a plus de huit ans). Elle est cependant soumise aux prélèvements sociaux. A moins de 50 ans, vous paierez ainsi 12,3% de cotisations sociales sur 70% de la rente, et 11% sur 30% de la rente si vous avez plus de 70 ans.

La rente est aussi revalorisée chaque année. Elle peut être versée en partie au conjoint survivant, généralement à hauteur de 60%. En cas de décès prématuré, certaines clauses permettent de récupérer le capital (exemple : si la rente existe depuis moins de 10 ans).

Les risques. Comme tous viagers, la rente est un pari sur l’avenir. Si vous vivez centenaire, elle sera rentabilisée. Si vous décédez peu de temps après les premiers versements, votre capital risque d’être perdu  et vos héritiers n’en profiteront pas.

Plus vous transformerez votre capital jeune, plus votre rente sera faible, et inversement. Le taux de départ tourne généralement autour de 4%. Pour 100.000 € placés, vous pouvez espérer entre 4.000 € et 4.500 € de revenus annuel. Mieux vaut donc croire en sa bonne étoile pour espérer être gagnant.

Tout sur votre retraite : www.toutsurlaretraite.com


 

Réseaux Sociaux