La tontine

Partagez

La tontine désigne en langage populaire un prêt entre amis. Mais c’est aussi une formule d’épargne très encadrée, qui a vu le jour sous Louis XIV, et qui peut s’assimiler à de l’assurance-vie.

Le principe : Les épargnants se réunissent et décident de placer une somme d’argent en commun. Cette somme est investie, et au bout d’un temps déterminé (souvent 20 ans), les investisseurs récupèrent leur investissement et les éventuels bénéfices.

Il n’est pas possible de retirer son argent avant l’échéance, surtout, si l’investisseur décède, le placement revient dans le tronc commun. Pour en faire profiter ses héritiers, mieux vaut souscrire à une assurance décès en plus.

Différence avec l’assurance vie : La tontine s’apparente à un contrat d’assurance vie, mais comporte de fortes différences. Vous ne pouvez pas choisir vos placements, et la tontine n’est pas cessible.

Cependant, la fiscalité est identique : les gains sont taxés à hauteur de 7,5%, après un abattement de 4.600 € (9.200 € pour un couple).

Pas d’ISF :  Les sommes investies dans la tontine sortent du calcul de votre patrimoine, et donc échappent à l’impôt sur la fortune (ISF).

 

Réseaux Sociaux