Lancement de LFP Europimmo, SCPI d’entreprises européennes


La société de gestion La Française REM lance sa SCPI d'entreprise diversifiée en Europe LFP Europimmo. La souscription de parts (5.000 euros minimum) de cette SCPI à capital variable ouvre le 15 septembre 2014.

scpi-bureau-rendement

Sortir de l’Hexagone pour aller chercher la diversification et le rendement. C’est le positionnement affiché par la société de gestion La Française REM, qui lance sa société civile de placement immobilier (SCPI) LFP Europimmo, « la première SCPI d’entreprise dont la stratégie d’investissement est élargie à l’Europe ». L’idée consiste à proposer un fonds investi ailleurs que sur le marché domestique, la France étant le marché où se situe la quasi-totalité du patrimoine de la plupart des SCPI. Cette démarche de différentiation s’inscrit dans la droite ligne de l’européanisation des autres SCPI gérées par La Française REM.

« Par rapport à Paris, les loyers et les valeurs métriques sont inférieures de moitié à Francfort. Les rendements sont donc similaires mais le risque de baisse du prix des parts est plus faible en Allemagne qu’en France », explique Xavier Lépine, président du directoire de La Française. Dans l’hypothèse d’un krach de l’immobilier d’entreprise en France, « c’est une assurance catastrophe qui ne coûte rien et qui rapporte ».

La période de souscription des parts de cette SCPI à capital variable ouvre lundi 15 septembre 2014. Le prix unitaire d’une part est fixé à 1.000 euros, tous frais inclus, en sachant que la souscription minimale est de 5.000 euros ou 5 parts. La durée de placement recommandée se situe quant à elle à 9 ans. Un premier dividende annuel sera versé en 2015. Il deviendra semestriel en 2016 puis trimestriel par la suite.

Première phase ciblée sur l’Allemagne

« En l’état actuel des cycles immobiliers et des législations nationales, la stratégie d’investissement se déclinera en deux phases », précise la Française REM dans un communiqué diffusé le 11 septembre. Dans un premier temps, les investissements de LFP Europimmo seront ciblés sur l’Allemagne, « ce pays offrant les marchés tertiaires les plus dynamiques et profonds ». Ensuite, la stratégie d’investissement s’ouvrira à d’autres pays européens (France, Pays-Bas, Belgique, …). « Une part prépondérante de l’allocation d’actifs sera maintenue sur l’Allemagne qui constitue l’univers d’investissement le plus attractif », indique toutefois La Française REM.

Par ailleurs, les investissements viseront des immeubles neufs (livrés ou en l’état futur d’achèvement) ou récents situés dans les quartiers d’affaires, les centres villes et les zones d’activité à fort potentiel.

A noter que les revenus locatifs tirés des placements en Allemagne sont imposables en Allemagne au taux de 15,825%. Ces revenus de source étrangère sont aux revenus fonciers perçus en France, le tout servant de base au calcul de l’impôt français. Mais la part d’impôt sur le revenu français liée aux revenus fonciers de source étrangère est annulée et donne lieu à un crédit d’impôt. De fait, ces loyers échappent donc à la fiscalité française des revenus fonciers, moins avantageuse, ainsi qu’aux prélèvements sociaux, grâce la convention fiscale franco-allemande du 21 juillet 1959. 

A lire également
SCPI, comment les rendements résistent à la crise
SCPI : collecte record de 1,26 milliard au premier semestre 2014