Le CAC 40 au plus bas depuis deux semaines, Iliad en tête du SBF 120


L'orientation à la baisse des cours du pétrole pèse sur la Bourse de Paris et le CAC 40 chute de 1,94% pour finir au plus bas depuis deux semaines, à 4.856,65 points. Peu de valeurs du SBF 120 terminent dans le vert. Iliad et Eurazeo font le grand écart : quand le premier caracole en tête de l'indice, le second finit lanterne rouge.  

Le CAC 40 au plus bas depuis deux semaines

 

La valeur du 12 novembre 2015 : Iliad

La maison-mère de Free a publié un chiffre d’affaires en progression de 5,3% au troisième trimestre 2015, à 1,11 milliard d’euros. L’opérateur télécom a franchi le cap des 17 millions d’abonnés à fin septembre, grâce notamment aux 390.000 nouveaux clients comptabilisés sur le mobile depuis fin juin. Sur le fixe, le nombre d’abonnés haut et très haut débit a également progressé de 91.000 nouveaux clients, soit des recrutements nets en hausse de 30% par rapport au troisième trimestre 2014.

Fixe et mobile confondu, le revenu moyen par abonné (Arpu) est resté stable par rapport au deuxième trimestre 2015, à 34,50 euros. Le titre Iliad grimpe de 2,68%, à 201,05 euros, et termine en tête du SBF 120.

Société Générale n’est plus actionnaire d’Amundi

L’établissement bancaire a cédé l’intégralité de sa participation de 20% dans Amundi, suite à l‘introduction en Bourse de la société de gestion d’actifs, la plus importante jamais réalisée depuis 10 ans sur la place parisienne. Grâce à la vente de ses parts, SocGen a encaissé un montant brut de 1,5 milliard d’euros.

« Amundi demeurera le fournisseur de référence de solutions d’épargne et d’investissement pour les réseaux de banque de détail et d’assurances de Société Générale, pour une durée de cinq ans renouvelable », précise l’établissement dans un communiqué. Le cours de l’action abandonne 2%, à 44,05 euros, tandis que pour sa première journée de cotation, le titre Amundi bondit de 3,56%, à 46,60 euros.

Hermès : des ventes en progression

La maison de luxe a vu ses ventes augmenter de 19% de janvier à septembre 2015, à 3,44 milliards d’euros. A taux de change constants, la croissance de l’activité ressort à 9%. « Au troisième trimestre, la progression est restée solide, malgré un environnement difficile », indique le groupe dans un communiqué. Le chiffre d’affaires s’est ainsi amélioré de 15% à taux de change courants et de 8% hors effets de change. Les ventes se sont accrues de 15,1% au total en Asie, mais seulement de 5,5% à taux de change constants.

Pour l’ensemble de l’exercice 2015, Hermès anticipe une rentabilité opérationnelle inférieure à celle de l’année dernière, en raison de l’évolution des parités monétaires. La valeur perd 0,87%, à 347,30 euros.

Eurazeo : une activité portée par la solidité des entreprises de son portefeuille

La société d’investissement a fait part d’un chiffre d’affaires en croissance organique de 6,6% au troisième trimestre 2015, à 1,06 milliard d’euros. Ce résultat est porté par les bonnes performances financières des entreprises dont elle est actionnaire, comme Elis, AccorHôtels, Europcar et Foncia.

Le groupe a continué à faire évoluer son portefeuille avec pas moins de six opérations réalisées sur la période, soit un total de 14 transactions effectuées depuis janvier 2015. Sur les neuf premiers mois de l’année, Eurazeo a ainsi cédé 1,2 milliard d’euros et investi 345 millions d’euros dans diverses entreprises. Le titre lâche 5,04%, à 62,67 euros, et finit lanterne rouge du SBF 120.

Numericable – SFR : Altice veut rassurer les investisseurs

La maison-mère de Numericable-SFR promet un redressement du câblo-opérateur français dans les 12 à 18 prochains mois. Lors d’une conférence à Barcelone, Dexter Goei, le directeur général du groupe européen de télécoms, a indiqué que les sommes investies pour la rénovation du réseau avaient augmenté.

« Nous avons bon espoir de résoudre les problèmes de qualité et de désabonnements dans les prochains trimestres », a-t-il déclaré au sujet de Numericable-SFR, qui sera prochainement renommé simplement SFR. Le cours de Bourse recule de 0,36%, à 40,23 euros.