Le CAC 40, au plus haut depuis 5 ans, clôture à 4.295,43 points


 

Le CAC 40 a clôturé la séance du mardi 22 octobre 2013 à 4.295,43 points, en hausse de 0,43%. La Bourse de Paris est au plus haut depuis cinq ans, battant dans un même temps le record annuel de 2013. En séance, l’indice a même grimpé au-dessus des 4.300 points, à 4.309,15 points.

 

A court terme, l’indice-phare de Paris a notamment profité de la publication de statistiques jugées décevantes du marché de l’emploi américain par le Département du Travail, le mardi 22 octobre 2013. L’économie américaine a généré nettement moins d’emplois qu’attendu en septembre. Les économistes anticipaient la création de 180.000 postes non agricoles contre 148.000 seulement recensés, suggérant une pause dans la reprise du marché du travail. Pourtant, le taux de chômage est au plus bas aux Etats-Unis depuis 2008, s’élevant à 7,2% de la population active.

Cette tendance positive tient également d’une part, de l’annonce de la Banque centrale européenne (BCE) le mois dernier, du maintien en l’état de son programme d’assouplissement quantitatif. Chaque mois, elle achète pour 85 milliards de dollars d’actifs immobiliers titrisés et d’obligations d’Etat. Et d’autre part, des prévisions de continuité de la politique monétaire accommodante de la FED par les investisseurs, suite à la publication des statistiques sur l’emploi. La Banque centrale américaine devrait sans doute reporter le repli de cette politique en 2014, suite aux conséquences sur la croissance de la paralysie occasionnée par le « shutdown ».

Depuis plusieurs mois, le marché parisien profite de transferts de capitaux massifs des investisseurs internationaux. Les gérants de portefeuille ont allégé leur exposition aux marchés émergeants puis au marché Nord-américain au profit des places financières européennes. Le DAX 30 (Bourse de Francfort) et le CAC 40 été parmi les principaux bénéficiaires de cette réallocation. Mercredi 23 octobre 2013, le CAC 40 a ouvert la séance en baisse de 0,59% à 4.272,74 points.

 

A lire aussi :

Maitrisez les produits de Bourse en 5 leçons

Plus-values, dividendes : 3 façons de baisser vos impôts en Bourse