Le CAC 40 décolle, Air France subit de fortes turbulences


L'indice phare de la Bourse de Paris entame bien la semaine avec un bond de 3,54%, à 4.616,90 points. Les mauvais chiffres de l'emploi et des commandes à l'industrie outre-Atlantique éloignent la perspective d'un relèvement des taux par la Réserve fédérale américaine (Fed). Les investisseurs, rassurés, recherchent notamment les valeurs liées aux matières premières, comme ArcelorMittal, Total et Technip.  

Le CAC 40 entame bien la semaine, aucune valeur ne terminant dans le rouge

 

La valeur du 5 octobre 2015 : Air France

Le Comité central d’entreprise (CCE) de la compagnie aérienne a tourné court ce lundi matin. Des salariés ont envahi la salle et s’en sont pris à la direction, arrachant notamment la chemise du DRH Xavier Broseta. Le Premier ministre, Manuel Valls, s’est dit « scandalisé » par ces violences et a apporté son soutien aux dirigeants d’Air France.

Cette agression serait le fruit d’individus isolés, alors que plusieurs centaines de salariés manifestaient dans le calme. Trois syndicats (FO, CGT et Unsa) avaient appelé les personnels à la grève pour s’opposer au plan de restructuration d’Air France, qui menace 2.900 postes, dont 300 pilotes, 900 hôtesses et stewards et 1.700 emplois parmi les personnels au sol. Le transporteur aérien a également annoncé une réduction de 10% de son activité long-courrier. Le titre Air France – KLM s’octroie 0,73%, à 6,11 euros, et affiche la plus faible progression du SBF 120.

Thalès : contrat de 820 millions d’euros en Australie

Le groupe d’électronique, spécialisé dans la défense, l’aérospatial et le transport terrestre, a remporté un contrat de 1,3 milliard de dollars australiens, soit environ 820 millions d’euros, auprès de la Force de défense australienne (ADF). L’accord porte sur la livraison de 1.100 Hawkei, des véhicules blindés légers, ainsi que plus de 1.000 remorques.

La production prendra trois ans et demi et doit commencer mi-2017, avec de premières unités livrées cette année-là, indique la société dans un communiqué. Depuis 2004, Thalès fabrique déjà des blindés Bushmaster dans le pays, destinés à l’armée australienne et à l’exportation. Le titre s’adjuge 2,83%, à 64,39 euros.

EDF : une participation chinoise limitée à 30% dans Hinkley Point

Dans le financement du site nucléaire britannique de Hinkley Point, les partenaires chinois d’EDF souhaitent limiter leur participation à 30% au maximum, rapporte le quotidien The Times. L’électricien public français espère parvenir à conclure un accord commercial d’ici la fin du mois pour ce projet situé dans le sud-ouest de l’Angleterre.

La centrale, dont EDF supervise la construction, sera composée de deux réacteurs de type EPR conçus par Areva, pour un montant estimé à 16 milliards de livres, soit environ 21,6 milliards d’euros. Le cours de l’action grimpe de 4,08%, à 16,45 euros.

Direct Energie : objectifs annuels relevés

Le fournisseur de gaz et d’électricité a enregistré un chiffre d’affaires de 505,65 millions d’euros au premier semestre 2015, en croissance de 19,7%. Son activité a été boostée par des acquisitions et la progression des volumes d’énergie livrée, « sous l’effet de températures constatées légèrement inférieures aux normales saisonnières », précise l’entreprise dans un communiqué.

Le résultat opérationnel courant de Direct Energie décolle de 72,4%, à 22,71 millions d’euros. Le bénéfice net part du groupe atteint près de 23,19 millions d’euros, contre 9,95 millions au premier semestre 2014. Compte tenu de ces bons résultats, la société relève ses objectifs annuels : elle attend désormais une croissance supérieure à 20% de son chiffre d’affaires et un résultat opérationnel courant en hausse de 35%. Le cours de Bourse bondit de 4,48%, à 17,97 euros.

Havas acquiert deux entreprises du Groupe Bolloré

Le publicitaire a racheté au Groupe Bolloré deux filiales qu’il détenait à 100% : l’institut d’études de marché CSA et l’agence de production événementielle Intervalle. Elles représentent une marge cumulée de 16 millions d’euros et emploient plus de 160 personnes, indique la société dans un communiqué. Le cours d’Havas, dont Vincent Bolloré est actionnaire majoritaire, gagne 2,91%, à 7,77 euros.