Le CAC 40 plombé par la chute du pétrole, Veolia tire son épingle du jeu


La Bourse de Paris s'affiche de nouveau en repli ce lundi 14 décembre 2015, tirée vers le bas par la chute du cours du baril de Brent. Sans surprise, les valeurs pétrolières apparaissent particulièrement à la peine. Le secteur automobile ressort également en fort repli. Seules deux sociétés finissent dans le vert au sein du CAC 40. L'indice lâche 1,68%, à 4.473,07 points.  

Le CAC 40 continue de reculer et passe sous les 4.500 points

 

La valeur du 14 décembre 2015 : Veolia Environnement

L’entreprise de services collectifs a fait part d’un plan de réduction de coûts de plus de 600 millions d’euros pour la période 2016-2018. Le spécialiste de la gestion de l’eau et des déchets vise également un résultat net courant part du groupe de 800 millions d’euros en 2018.

Il prévoit en outre un « quasi-doublement » de son free cash flow (flux de trésorerie disponible) net, ainsi qu’une progression du dividende d’environ 10% chaque année. Le titre grimpe de 3,03%, à 21,77 euros, et caracole en tête du CAC 40.

EDF : pas d’offre ferme de rachat d’Areva NP avant début 2016

L’électricien ne déposera probablement pas son offre ferme de rachat pour l’activité « réacteurs » d’Areva (Areva NP) avant début 2016, a appris Reuters. Des divergences de valorisation du spécialiste français du nucléaire et des difficultés à traiter le passif de l’EPR finlandais expliqueraient ce délai. La valeur de l’opérateur public chute de 3,74%, à 12,60 euros, pour terminer avant-dernière du CAC 40. Areva stagne, à 6 euros.

Vivendi ne votera pas sur la conversion d’actions prévue par Telecom Italia

La société de communication et de divertissement a indiqué qu’elle s’abstiendrait de voter sur la résolution relative à la conversion d’actions d’épargne en actions ordinaires lors de l’assemblée générale de Telecom Italia, prévue le 15 décembre. Cette opération doit permettre à l’opérateur transalpin de générer de la trésorerie et potentiellement de diluer les parts de Vivendi et de Xavier Niel, le fondateur d’Iliad (maison-mère de Free).

Le groupe de Vincent Bolloré pourrait voir sa participation tomber autour de 13,7% en cas de conversion, contre un peu plus de 20% du capital actuellement détenus, précise Reuters. Le titre cède 1,16%, à 18,81 euros, tandis que la valeur Iliad cède 0,02%, à 209,50 euros.

ADP : baisse du trafic après les attentats du 13 novembre

L’opérateur des aéroports de Roissy Charles-de-Gaule et d’Orly a enregistré une diminution d’environ 1,8% du trafic sur l’ensemble du mois dernier, alors qu’il était en progression de 3,6% sur la période allant du 1er au 13 novembre, jour des attentats de Paris et de Saint-Denis. Orly affiche même un repli de 2,9%, tandis que le trafic ressort en baisse de seulement 1,3% à Roissy. Le cours de Bourse lâche 0,53%, à 103,35 euros.

Klépierre : accord pour l’acquisition du centre commercial Oslo City

La société foncière a annoncé que sa filiale scandinave Steen & Strom, dont elle détient 56,1% du capital, a signé un accord pour l’acquisition d’Oslo City. Ce centre commercial situé dans le centre-ville de la capitale norvégienne accueille 10 millions de visiteurs chaque année et affiche « des chiffres d’affaires au mètre carré parmi les plus élevés de Scandinavie », indique Klépierre dans un communiqué. Le cours de Bourse recule de 1,89%, à 40,26 euros.

Eiffage rénove le Parc des expositions de Versailles

Dans un communiqué, le groupe de BTP et de concessions a informé réaliser des travaux de rénovation du Pavillon 7 du Parc des expositions de Versailles, pour un montant total de 152 millions d’euros. Prévus sur 26 mois, le chantier entrepris ne doit pas empêcher la poursuite des activités du Parc.

« Le projet a pour objectif d’ouvrir l’espace aux riverains, d’améliorer la sécurité et le confort des usagers et d’augmenter les performances énergétiques du Parc des Expositions », précise Eiffage. La livraison des travaux est prévue pour juillet 2017. Le titre abandonne 1,65%, à 55,39 euros.