Le CAC 40 repart dans le rouge, Air Liquide plonge


Après avoir signé hier sa plus forte hausse en un mois, le CAC 40 est reparti à la baisse mercredi 18 novembre 2015. L'indice phare de la Bourse de Paris recule ainsi de 0,62%, à 4.906,72 points. Les investisseurs sont restés prudents avant la publication du compte-rendu de la dernière réunion du conseil de la Réserve fédérale américaine (Fed), attendue en fin de journée.

La Bourse de Paris clôture recule, avec Air Liquide lanterne rouge

 

La valeur du 18 novembre 2015 : Air Liquide

Le producteur de gaz industriels a signé un accord pour l’acquisition de son concurrent américain Airgas. L’opération doit s’effectuer au prix de 143 dollars par action en numéraire, ce qui représente une prime de 50,6% par rapport à la moyenne du cours de l’action du groupe depuis un mois. L’entreprise Airgas est ainsi valorisée à 13,4 milliards de dollars au total.

Dès la première année, cette transaction doit être relutive, c’est-à-dire qu’elle aura des effets positifs sur les bénéfices d’Air Liquide, indique le chimiste français dans un communiqué. Elle permettra à la société de devenir le numéro un du secteur en Amérique du Nord. La valeur de l’industriel chute de 7,40%, à 114,50 euros, et termine lanterne rouge du SBF 120.

Orange remporte deux blocs de fréquences pour la 4G

L’opérateur télécom a acquis deux lots des nouvelles fréquences 4G, celles de la bande 700 MHz, sur les six mis en vente. La société a déboursé 932 millions d’euros au total, chaque bloc ayant été adjugé pour un montant de 466 millions d’euros par l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep). La maison-mère de Free, Iliad, a également acquis deux blocs, tandis que SFR et Bouygues en ont obtenu un chacun.

« Orange accentue ainsi sa position de N°1 avec le portefeuille de fréquences le plus large du marché français », s’est réjoui l’opérateur dans un communiqué. Le titre de l’ex-France Telecom cède 0,15%, à 16,83 euros, tandis qu’Iliad et Bouygues progressent de 0,66 et 0,69%. Numericable-SFR lâche en revanche 1,98%.

Engie dément avoir fait appel à des banques au sujet de Suez

L’énergéticien a démenti des informations de presse selon lesquelles il aurait mandaté des banques pour étudier une prise de contrôle de Suez Environnement, spécialisé dans la gestion de l’eau et des déchets. « Ce sujet n’a été soumis à aucune de ses instances de gouvernance », a tenu à préciser le groupe dans un courriel envoyé à plusieurs médias.

Lundi, La Lettre de l’Expansion avait rapporté que la société Engie avait demandé à des banques d’étudier des scénarios pour s’emparer de Suez, dont elle détenait 33,7% du capital à fin 2014. Le cours de Bourse de l’ex-GDF Suez perd 0,15%, à 16,45 euros, alors que Suez Environnement abandonne 1,54%, à 17,62 euros.

Solvay : les actionnaires approuvent l’augmentation de capital

Lors d’une assemblée générale extraordinaire, les actionnaires du chimiste belge ont approuvé, à 99,13%, l’augmentation de capital de 1,5 milliard d’euros qui doit contribuer au financement du rachat de Cytec Industries aux Etats-Unis. La direction avait annoncé fin juillet l’acquisition de son concurrent américain pour 5,5 milliards de dollars, notamment pour se renforcer dans les composites légers très demandés dans l’industrie aéronautique.

« Le Conseil d’Administration statuera au moment opportun sur les conditions et le calendrier approprié pour réaliser cette opération », indique Solvay dans un communiqué. Le cours de l’action abandonne 0,39%, à 103,10 euros.

Trigano : nouvelle croissance des revenus attendue en 2015-2016

Le fabricant de véhicules et d’équipements de loisir a fait part d’un chiffre d’affaires de 1,08 milliard d’euros pour son exercice 2014-2015, en progression de 20,5%. Le résultat opérationnel courant s’inscrit également en amélioration de 84,5%. Le bénéfice net s’élève quant à lui à 59,5 millions d’euros, en hausse de 185,1 millions d’euros.

Trigano anticipe une nouvelle croissance de son activité pour 2015-2016. « La forte progression des commandes reçues par les réseaux de distributeurs est alimentée par la reprise observée sur le marché européen du camping-car mais aussi par un accueil positif de nos produits par les consommateurs », détaille l’entreprise dans un communiqué. Le titre bondit de 6,46%, à 47,80 euros.