Le CAC 40 se reprend, Airbus sur la bonne trajectoire


Après avoir enregistré sa pire semaine depuis fin août, le CAC 40 rebondit et bénéficie de la progression du dollar face à l'euro. L'indice prend 0,88%, à 4.756,41 points. Les valeurs liées aux matières premières et au pétrole s'affichent néanmoins en repli, dans le sillage de la chute des cours du minerai de fer et du baril de Brent.  

Le CAC 40 rebondit après une dernière semaine difficile

 

 

La valeur du 7 décembre 2015 : Airbus

L’avionneur européen a enregistré 1.007 commandes nettes au cours des onze premiers mois de l’exercice 2015 et fait nettement mieux que son concurrent américain Boeing, qui en comptabilise 568 au 2 décembre. En revanche, le constructeur aéronautique a livré 556 avions sur la période, quand l’avionneur de Seattle a effectué 709 livraisons à ses clients de janvier à novembre.

En 2014, Airbus avaient atteint 629 unités livrées. Le groupe espère faire légèrement mieux pour l’ensemble de l’exercice 2015. La direction entend également accroître le carnet de commandes, qui s’élevait déjà à 6.386 appareils en fin d’année dernière. Le titre Airbus Group grimpe de 2,94%, à 65,89 euros, et se hisse à la deuxième place du CAC 40.

CGG : projet d’augmentation de capital de 350 millions d’euros

Le spécialiste de l’exploration des sous-sols pour les compagnies pétrolières et gazières a annoncé un projet d’augmentation de capital d’un montant de 350 millions d’euros, avec maintien du droit préférentiel de souscription pour ses actionnaires. L’opération doit permettre de financer le plan de transformation de l’entreprise et de renforcer ses fonds propres, « en complément des opérations de refinancement en cours », précise CGG dans un communiqué.

Une assemblée générale se prononcera sur ce projet le 11 janvier 2016. Le titre plonge de 5,81%, à 2,82 euros, et termine avant-dernier de l’indice SBF 120.

Eramet devrait annoncer l’arrêt de sa production en Nouvelle-Calédonie

Le cours de la société minière et métallurgique dévisse en Bourse, alors que son conseil d’administration annoncerait, le 9 décembre à Paris, l’arrêt de sa production de concentré de nickel en Nouvelle-Calédonie, selon Outremer 1ère. Sur son site internet, le réseau de chaînes TV membre de France Télévisions précise que le groupe devrait désormais se fournir en Finlande.

Malgré l’arrêt de l’activité de la filiale calédonienne, il ne devrait pas y avoir de licenciements secs, indique également Outremer 1ère. Le cours de l’action Eramet chute de 7,69%, à 27 euros.

Derichebourg décide de verser un dividende après un résultat net positif

L’opérateur de services aux entreprises et aux collectivités a réalisé un chiffre d’affaires en croissance de 6,4% pour son exercice clos le 30 septembre 2015, à 2,36 milliards d’euros. Son bénéfice net atteint 29,1 millions d’euros, contre une perte de 8 millions d’euros lors du précédent exercice. Le conseil d’administration a proposé de verser un dividende de 0,05 euro par action. Le titre s’envole de 10,35%, à 2,57 euros.

NRJ : un rachat à partir d’un prix de départ de 1 à 1,2 milliard d’euros

Le fondateur et dirigeant de la société audiovisuelle, Jean-Paul Baudecroux, envisage de discuter d’un rachat du groupe à partir d’un prix de départ compris entre 1 milliard et 1,2 milliard d’euros, selon le quotidien Le Figaro. Le cours de Bourse décolle de 7,49%, à 10,04 euros.