Le compte à terme

Partagez

Vous venez d'hériter d'une somme importante, de plusieurs milliers d'euros, vous disposez de livrets pleins et vous ne savez pas comment la placer ? Afin de maximiser votre rendement, demandez à votre établissement financier quelle rémunération il est en mesure de vous proposer pour un compte à terme (CAT).

Qu'est-ce qu'un compte à terme ?

Au sein de cette catégorie de placement aussi appelé dépôt à terme, deux types de comptes à terme existent. Le premier est un compte à taux fixe où le rendement est établi avec votre conseiller bancaire lors de la signature du contrat en fonction de la durée de blocage des fonds. Le second est un compte à taux évolutif où la rémunération progresse en fonction de la durée de détention. Le versement de l'argent est réalisé en une seule fois à l'ouverture du compte.

Habituellement, le compte à terme est d'une durée courte (de 1 mois à 4 ans, mais plus généralement 1 an ou moins) et prédéterminée. Il ne supporte aucun frais sur versement et procure un rendement pouvant aller jusqu'à 5% bruts l'an. Concernant la durée de détention, certaines banques proposent parfois des durées très longues, jusqu'à 10 ans.

Versement minimum et maximum

Les tickets d'entrée des comptes à terme varient selon les établissements avec des versements minimums qui vont de quelques centaines d'euros à plusieurs milliers (5000 € chez VTB Bank par exemple). Le versement est unique à l'ouverture du compte, il n'est pas possible de mettre en place des versements programmés.

Certains CAT sont soumis à des plafonds de dépôts, généralement de plusieurs centaines de milliers d'euros, d'autres ne présentent aucune limite de dépôts.

Liquidité du compte à terme

Un compte à terme est généralement moins liquide qu'un Livret A ou qu'un compte sur livret. Chez plusieurs établissements, l'épargnant ne peut effectuer aucun retrait partiel avant l'échéance. Il est cependant possible de procéder à une clôture anticipée afin de récupérer la totalité des fonds déposés, mais une telle clôture avant l'échéance expose l'épargnant à des pénalités qui viennent en diminution des intérêts perçus.

Rémunération d'un compte à terme

La rémunération des comptes à terme est liée aux taux d'intérêt à court terme tels que l'Euribor (référence du marché monétaire européen), puisque ce placement consiste à prêter de l'argent à une banque pour une durée déterminée en échange d'une rémunération. Plus la durée est longue, plus le rendement du CAT est intéressant. Inversement, le CAT perd de son attrait quand les taux d'intérêt sont bas. Il est donc indispensable de bien observer la courbe des taux avant de placer une partie de ses économies sur ce genre de produit. Pour les durées longues, les intérêts sont habituellement perçus par l'épargnant chaque année mais certains établissements financiers peuvent le distribuer de manière trimestrielle ou semestrielle.

Avantages

Pourquoi utiliser un compte à terme ? Ce placement peut être une bonne solution si vous disposez d'une somme d'argent en attente de réinvestissement. Cela peut être le cas lors d'un héritage ou encore lors de la vente d'un bien immobilier. Autres atouts, le banquier ne prélève aucun droit d'entrée, frais de gestion ou de sortie. En cas de besoin d'argent immédiat, le compte à terme peut en effet être clôturé de suite sans frais (voir paragraphe suivant sur la clôture anticipée).

Inconvénients

Lors de la signature du contrat, l'épargnant opte pour un compte à terme avec une durée de détention déterminée. En cas de rupture anticipée, le banquier ne va pas prélever de frais mais peut réduire le taux d'intérêt selon la durée de détention (taux fixé contractuellement à l'ouverture) ou tout bonnement ne délivrer aucun rendement si la sortie anticipée est trop proche de la date d'ouverture, avant un mois dans la plupart des cas.

Quelle fiscalité ?

Comme les comptes sur livret, le CAT est soumis aux prélèvements sociaux de 15,5%. Les intérêts générés par les comptes à terme sont également soumis à l'impôt sur le revenu (IR). Deux possibilités sont néanmoins offertes. Si vous n'êtes pas ou peu imposé sur le revenu, choisissez de déclarer directement sur votre déclaration. Si vous vous situez dans la tranche supérieure, préférez le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) de 24%.

Les banques qui commercialisent des comptes à terme

La quasi-totalité des grandes banques de détail proposent des comptes à terme. Ce produit d'épargne est également commercialisé par plusieurs établissements en ligne tels que les banques en ligne (ING Direct, Monabanq) mais aussi les courtiers (Hedios, MonFinancier, Bien Prévoir). A noter que la banque VTB Bank d'origine russe s'est spécialisée en France sur ce placement.


 

Réseaux Sociaux