Le cours d’Airbus s’envole et le CAC 40 aussi


L'indice vedette de la place parisienne a profité des très bon chiffres de l'emploi américain publiés le 8 juillet. Il signe sa troisième séance d'affiliée à la hausse avec un gain de 1,76% à 4.264,53 points. Airbus Group, de son côté, profite d'une avalanche de commandes.  

La compagnie aérienne britannique Virgin Atlantic a signé l'achat de 12 A350-1000

La valeur du 11 juillet 2016 : Airbus

Au premier jour du Salon aéronautique de Farnborough, en Angleterre, l’avionneur européen fait le plein de commandes. Virgin Atlantic a signé l’achat de 12 A350-1000, le plus gros double réacteur du constructeur, pour un montant de 4,4 milliards de dollars (4 milliards d’euros). La compagnie aérienne, détenue à 51% par le milliardaire britannique Richard Branson, conserve des options d’achat pour six super-jumbos A380.

Par ailleurs, la société américaine de leasing Air Lease Corporation (ALC) a passé une commande ferme pour trois long-courriers A350-900 et un moyen-courrier A321. Le montant de la facture n’a pas été dévoilé mais est estimé à 1 milliard de dollars. Airbus vole sur un petit nuage. Après son rival américain Boeing, l’avionneur européen a relevé ses prévisions de marché.

Il table désormais sur une croissance moyenne de 4,5% par an au cours des 20 prochaines années. Un rythme soutenu qui nécessitera, d’après les calculs du constructeur aéronautique, la livraison de 33.070 nouveaux avions pour un montant global d’environ 5.200 milliards de dollars (4.700 milliards d’euros). Le titre Airbus décolle de 2,35% pour atteindre 50,20 euros.

LafargeHolcim allégé

Le cimentier franco-suisse a conclu un accord avec le conglomérat indien Nirma en vue de lui céder sa participation dans sa filiale Lafarge India pour 1,4 milliard de dollars. L’opération, qui doit recevoir le feu vert des autorités de la concurrence du sous-continent pour être finalisée, permettra à LafargeHolcim de réduire son endettement. La valeur du groupe de matériaux de construction bondit de 3,86% à 39,10 euros.

Danone mal noté

L’agence de rating Moody’s a annoncé la mise sous surveillance négative de la note de crédit du leader mondial du yaourt qui pourrait passer de « Baa1 » à « Baa ». Cette mesure fait suite à l’acquisition pour 12,5 milliards de dollars du spécialiste américain du lait bio WhiteWave, essentiellement par endettement. La cours de l’action Danone s’adjuge 0,50% à 64,36 euros.

Total survolté

Le pétrolier a franchi le seuil de 25% du capital de Saft, a officialisé l’Autorité des marchés financiers (AMF). La major française détenait le 7 juillet dernier 29,99% du fabricant de batteries. Cette opération s’inscrit dans la volonté de la compagnie d’hydrocarbures et de gaz de se développer dans le stockage d’électricité. Le titre Total progresse de 1,64% à 43,35 euros.

Solucom renommé

Le premier cabinet de conseil indépendant en France va s’appeler Wavestone suite à l’intégration des activités européennes de Kurt Salmon. Le changement de dénomination sociale de la nouvelle entité sera soumis au vote des actionnaires le 20 juillet prochain. La valeur Solucom recule de 0,14% à 71,90 euros.

A lire également sur les marchés financiers (à destination des novices)
Comment fonctionne la Bourse ?

Le point sur le marché avec notre partenaire IG