Le cours de l’or en chute de 23% en 2013


 

Le cours de l’or a plongé à 1.292,50 dollars l’once, soit 981,397 euros, jeudi 20 juin 2013. Ce passage sous les 1.300 dollars, une première depuis près de trois ans, suit l’annonce de la Réserve fédérale américaine (la Fed), du prochain ralentissement du rythme de ses achats d’actifs et de sa politique de « quantitative easing » ou assouplissement quantitatif.
Les déclarations du président de la Banque centrale américaine, Ben Bernanke, sur l’arrêt futur de son soutien monétaire à l’économie outre-Atlantique, étaient attendues depuis désormais plusieurs mois. Elles expliquent en partie par la dégringolade continue du cours de l’or en 2013 qui a perdu 23,2% depuis le 2 janvier 2013 et 32% par rapport à son record historique de septembre 2011.

Jusqu’à cette année, les injections massives de liquidités de la Fed sur le marché américain faisaient de l’or, une valeur « refuge », sur laquelle se ruaient les investisseurs pour contrer l’inflation.

L’officialisation de l’arrêt des politiques monétaires de la Banque centrale aux Etats-Unis a été immédiatement suivie d’une chute de 4,2% du cours du métal jaune. Ce dernier n’est d’ailleurs pas le seul à souffrir de cette annonce puisque le cours de l’argent a également périclité de plus de 5%. Depuis 2013, le cours du métal blanc s’est écroulé de 34%.

Sur l’or en 2013
Notre dossier sur l’évolution du cours de l’or en 2013
L’étendue des dégâts après la chute de l’once en avril