Le Crédit Coopératif lance un livret « Troisième révolution industrielle »


Le Crédit Coopératif a officiellement lancé le 22 janvier 2015 le Livret d'épargne « Troisième révolution industrielle ». Son objectif : soutenir des projets d'entreprises liés à la transition énergétique et l'économie circulaire dans le Nord de la France en échange d'une rémunération comprise entre 0,8 et 1,75%.

Livret "Troisième révolution industrielle"

 

Nouvel arrivant dans le paysage des livrets d’épargne. Depuis le jeudi 22 janvier 2015, le Crédit Coopératif commercialise le Livret « Troisième révolution industrielle ». Ce produit, lancé avec le concours de la Chambre d’industrie et de commerce (CCI) Nord de France, vise à financer des projets « avec une tarification avantageuse à des entreprises porteuses de projets liés à la Troisième révolution industrielle dans le Nord-Pas-de-Calais », explique le Crédit Coopératif dans un communiqué. La banque recense ainsi huit « piliers » pour rendre éligibles au prêt les initiatives des entreprises : « l’efficacité énergétique, le passage aux énergies renouvelables, les bâtiments producteurs d’énergie, le stockage de l’énergie, l’Internet de l’énergie, la mobilité des personnes et des biens, l’économie circulaire, l’économie de la fonctionnalité ».

Taux de 0,8% au-delà de 1.500 euros

Cette initiative s’inscrit dans la droite ligne du compte Agir, commercialisé par le Crédit Coopératif, dont les encours servent à financer des projets à forte utilité sociale et environnementale. De la même manière, la banque insiste sur l’effort qui sera réalisé pour assurer une vraie traçabilité des fonds collectés sur les Livrets « Troisième révolution industrielle » : « Le Crédit Coopératif et la CCI de région Nord de France éditeront chaque année un document permettant de garantir la traçabilité de l’utilisation de l’épargne et donner de la visibilité sur la nature des projets financés », explique-t-elle.

En contrepartie d’un versement minimum de 10 euros, les épargnants percevront un taux d’intérêt annuel de 1,75% (1,48% après prélèvements sociaux de 15,5% mais avant impôt sur le revenu) pour les premiers 1.500 euros placés, « afin d’encourager les épargnants modestes et les étudiants à s’impliquer dans la révolution économique du Nord-Pas de Calais ». Ce livret servira par la suite une rémunération brute de 0,8% jusqu’à 100.000 euros de dépôts, soit 0,68% net de CSG-CRDS et avant impôt.

A noter : ouvrir un Livret d’épargne « Troisième révolution industrielle » ne nécessite pas d’avoir un compte courant au Crédit Coopératif ni d’habiter la région Nord-Pas de Calais. Les souscriptions peuvent se faire en ligne ou directement en agence.

La « troisième révolution industrielle », c’est quoi ?
Le concept de « troisième révolution industrielle » a été popularisé par l’économiste américain Jeremy Rifkin. Cette révolution s’appuie notamment sur l’essor couplé des énergies renouvelables et des technologies Internet.

Sur l’actualité des livrets en 2015
PEL : faut-il souscrire avant le 1er février 2015 ?
Epargne : décollecte historique pour le Livret A en 2014
Taux du Livret A et du LDD : toujours à 1% au 1er février 2015
PEL : taux d’intérêt en baisse à 2% bruts au 1er février 2015